41eSession Strasbourg, France 27 octobre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Rajeunir la politique : Les projets de terrain ont fait entendre la voix des jeunes en pleine pandémie Covid-19

A l’occasion de la 41ème Session du Congrès, le 26 octobre 2021, les délégués jeunes ont présenté devant les membres du Congrès le bilan de leurs nombreux projets, réalisés en 2020 et en 2021 malgré la pandémie. A travers un rapport d’enquête sur l’implication des jeunes dans le travail des municipalités, ils ont formulé une série de recommandations à l’attention des pouvoirs locaux et régionaux, des jeunes travailleurs et du Congrès, engageant notamment l’application de la Charte révisée sur la participation des jeunes à la vie locale et régionale. Leur participation s’inscrit dans le cadre de l’initiative du Congrès « Rajeunir la politique ».

Les projets initiés par les jeunes délégués en 2020 ont concerné 32 municipalités et atteint directement ou indirectement 19 000 personnes. Ils ont impliqué la participation des jeunes, mais aussi des éco-artistes, des représentants des ONG, des autorités locales et des politiciens. Les pouvoirs locaux, qui ont participé à 78% des initiatives, ont été sollicités surtout pour rencontrer les délégués jeunes, participer aux enquêtes et promouvoir les projets à travers les médias.

En dépit des difficultés de déplacement et d’organisation causées par la pandémie, les délégués jeunes du Congrès ont réussi à maintenir leurs activités, presque exclusivement en ligne, en faisant preuve de créativité et d’adaptabilité aux conditions du terrain. Leurs initiatives ont été consacrées notamment au partage d’expériences et de pratiques de gestion de la crise du coronavirus à travers l’Europe, a souligné le délégué jeune Vitalii Yaremchuk (Ukraine), mais aussi à la lutte contre les stéréotypes et les fake news liés à la pandémie.

Forums, ateliers, enquêtes et groupes de discussion ont adressé des sujets comme l’échange interculturel, la santé mentale et le renforcement des liens sociaux. « Nous avons conçu nos projets en réponse aux besoins du terrain », a rappelé la jeune déléguée Andreea Gheorghita (Roumanie) évoquant l’exemple du projet de partage des histoires de jeunes étudiants ERASMUS + qui ont été confrontés à la solitude, loin de leurs familles, sollicitant en pleine pandémie une assistance des pouvoirs locaux sur place. 

Evaluer la participation des jeunes dans le processus démocratique au niveau local est en réalité un des rôles principaux des délégués jeunes du Congrès qui en 2021 ont lancé une enquête auprès de 40 jeunes travailleurs municipaux et 45 représentants des pouvoirs locaux dans 25 pays membres du Conseil de l’Europe. Les délégués jeunes Lea Hatt (Suisse) et Lamija Balta (Bosnie-Herzégovine) ont rapporté les résultats devant les membres du Congrès en démontrant que la participation des jeunes à la politique locale est plus élevée dans les grandes villes : 94% des municipalités de plus de 500 000 habitants ont un jeune responsable des affaires de la jeunesse et presque la totalité disposent d’un centre de jeunesse. Pourtant, la Charte révisée sur la participation des jeunes à la vie locale et régionale est connue et appliquée par seulement 24% des enquêtés.

D’où la recommandation vis-à-vis du Congrès qui devrait promouvoir davantage cet instrument précieux pour l’implication de la jeunesse dans le processus démocratique. Les délégués ont également appelé les autorités locales à renforcer la participation des jeunes dans la prise de décision et à assurer un budget autonome pour les projets des jeunes. Ces derniers devraient être impliqués dans la distribution des budgets municipaux en général, sans oublier la nécessité d’évaluer régulièrement l’efficacité des circuits d’information et des plans d’action pour la jeunesse. Pour leur part, les jeunes travailleurs sont incités à promouvoir le rôle des conseils, des centres et des clubs de jeunes afin de susciter plus d’initiatives et de projets qui en émaneraient.  

Le débat a fait émerger d’autres défis pour réussir le pari de la participation des jeunes à la vie politique locale : suivre l’évolution très rapide des pratiques des jeunes sur les réseaux sociaux, « maintenir grande ouverte la fenêtre » des négociations politiques en assurant un accès rapide à l’information, aider les jeunes à acquérir une compétence politique etc. Faire participer les jeunes dans des discussions sur des thèmes sociaux et politiques d’ordre général paraît aussi très important et l’implication des délégués jeunes dans la plupart des débats du Congrès en est un très bon exemple.

 

*** 41e Session du Congrès ***
Ordre du jour- Documents : ENG | FRA | DEU | ITA | RUS
Page web 41e Session : retransmission en direct, photos, vidéos et liens utiles

Documents Documents
INSCRIPTION INSCRIPTION
Photos et vidéos Photos et vidéos
ELECTIONS ELECTIONS

La Chambre des pouvoirs locaux a élu deux vice-président(e)s 

 Résultat des élections

 Compilation des candidatures

Outil en ligne Outil en ligne

CONDITIONS D'ENTREE ET MESURES SANITAIRES

Les membres du Congrès et les participants sont invités à consulter la note d'information sur les conditions d'entrée et les mesures sanitaires.

Note d'information

Contacts Contacts

Service de la Séance
Dolores Ríos Turón
+33 (0)3 88 41 34 51
congress.session@coe.int

Unité de communication institutionnelle
Saïda Théophile
Email