Sous ses formes multiples, la corruption constitue une menace majeure pour la gouvernance locale et régionale et la démocratie en Europe, à laquelle les pouvoirs publics et les parlements, de tous niveaux, doivent remédier de toute urgence. Pour relever ce défi en utilisant l’ensemble de ses activités et de ses outils, et en adressant un signal clair quant à son intention d'en faire une priorité, le Congrès a adopté lors de sa 31e session une « feuille de route sur les activités de prévention de la corruption et de promotion de l’éthique publique aux niveaux local et régional ».

Cette approche globale et à long terme a plusieurs objectifs :

  • approfondir la compréhension des différents risques et formes de corruption qui existent aux niveaux local et régional ;
  • fournir aux pouvoirs locaux et régionaux européens un ensemble de principes et de normes d’éthique, grâce à la révision du Code de conduite européen sur l’intégrité politique des élus locaux et régionaux adopté en 1999 ;
  • renforcer ses activités de coopération et développer des programmes de formation continue pour les élus locaux et les fonctionnaires dans les pays ciblés.
Feuille de route pour prévenir la corruption et promouvoir l'éthique publique Feuille de route pour prévenir la corruption et promouvoir l'éthique publique

Le 19 octobre 2016, le Congrès a adopté une Feuille de route pour prévenir la corruption et promouvoir l'éthique publique au niveau local et régional. Cette dernière est basée sur trois objectifs :

  • une meilleure compréhension des risques liés à la corruption à travers la préparation de rapports thématiques ;
  • la révision du Code de conduite européen et l'extension de son champ d'application ;
  • la mise en œuvre d’activités de coopération

Dans le cadre de cette feuille de route, le Congrès a chargé sa Commission de la gouvernance de
préparer 6 rapports sur les thèmes suivants :

Textes adoptés Textes adoptés
Publications Publications