Les droits sociaux des jeunes, une compétence des collectivités locales et régionales

Les droits sociaux des jeunes, une compétence des collectivités locales et régionales

Les droits sociaux fondamentaux des citoyens des Etats membres du Conseil de l’Europe sont garantis par la Charte sociale européenne et son mécanisme de réclamation collective. En tant qu’instrument juridique, la Charte identifie les jeunes comme bénéficiaires de droits notamment à l’éducation, à la santé et au logement. Or il existe encore d’importantes disparités dans leur mise en œuvre, c’est pourquoi le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe a adopté un rapport sur cette question, présenté le 3 avril 2019, par les co-rapporteurs Liisa ANSALA (Finlande, GILD) et Piero FASSINO (Italie, SOC).

Pour que le respect des droits sociaux des jeunes trouve une application concrète, le Congrès appelle les autorités locales et régionales, compétentes dans le domaine social, à considérer ces droits comme une priorité de leurs politiques. Les Etats membres sont invités à ratifier la Charte sociale, à accepter les procédures de réclamations collectives et à impliquer les pouvoirs locaux et régionaux lors du mécanisme de suivi de la Charte sociale. En outre, le Congrès souligne l’importance de sensibiliser les jeunes par diverses initiatives et de coordonner les actions à tous les niveaux de gouvernance.

Dans le contexte de l’initiative du Congrès « Rajeunir la politique », des délégués jeunes ont été invités à intervenir à l’occasion du débat.

Initié à la demande des délégués jeunes, ce rapport s’inscrit dans la continuité des travaux du Congrès pour renforcer l’intégration, la participation et l’engagement des jeunes aux niveaux local et régional. Depuis 2014, le Congrès s’engage à promouvoir la participation des jeunes, en particulier à travers l’initiative « Rajeunir la politique ». Les délégués jeunes des 47 Etats membre sont invités à participer aux débats et échanger avec les membres du Congrès sur les questions inscrites à l’ordre du jour des sessions.

- Présentation par Liisa ANSALA (Finlande, GILD), co-rapporteure du Congrès
- Présentation par Piero FASSINO (Italie, SOC), co-rapporteur du Congrès. 

Interviews Mediabox

 

 

 

*** 36e Session du Congrès ***

Dossier de la 36e Session - Agenda - Vidéos et photos - Médiabox

36e Session Strasbourg, France 3 avril 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
Le 16 avril 2024, le Président du Congrès, Marc Cools, a rencontré le Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de...
Un projet régional sur la « Promotion de la démocratie délibérative et des approches innovantes de la participation citoyenne...
"La décentralisation fiscale n'est pas une question de restructuration administrative, c'est une question d'autonomisation...
« De nombreux jeunes ne sont toujours pas en mesure de contribuer de manière significative aux débats politiques ou ne peuvent...
Le Congrès félicite tous les nouveaux membres locaux de l'OGP, et en particulier Modriča et Travnik (Bosnie-Herzégovine), Causeni...
Le débat thématique qui s’est tenu à l’occasion de la session de la Chambre des pouvoirs locaux le 27 mars a démontré la nécessité...
La pauvreté est le principal obstacle au développement et à une qualité de vie décente. Elle est plus qu'un manque de revenus et de ressources. Ses manifestations entraînent plusieurs privations...
Marc Cools, President du Congrès des Pouvoirs locaux et Régionaux ...
Contacts

Service de la Séance
[email protected]

Unité de communication institutionnelle
Dmitri Marchenkov