Retour

Harald Bergmann : « En protégeant les droits des personnes LGBTI, nous faisons de nos collectivités des lieux de vie plus ouverts, inclusifs et diversifiés pour tous »

Journée internationale contre l'homophobie Strasbourg, france 17 mai 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Harald Bergmann : « En protégeant les droits des personnes LGBTI, nous faisons de nos collectivités des lieux de vie plus ouverts, inclusifs et diversifiés pour tous »

« Les droits de l’homme sont pour tous les citoyens, les personnes LGBTI comme toute autre personne sans aucune forme de distinction, » a déclaré Harald BERGMANN (Pays-Bas, GILD), porte-parole thématique du Congrès sur les droits de l’homme, la veille de la Journée internationale contre l’homophobie, le 16 mai 2019. « En tant qu’élus locaux, nous sommes les plus proches de nos concitoyens. C’est à nous qu’il appartient en premier lieu de donner le bon exemple en dénonçant avec force les propos et les violences homophobes, » a-t-il ajouté.

C’est l’objectif du « Manuel sur les droits de l’homme pour les élus locaux et régionaux » publié par le Congrès et dont un chapitre est entièrement dédié aux bonnes pratiques pour l’inclusion et la défense des droits des personnes LGBTI. Parmi les exemples présentés figurent notamment la mise en place de codes de conduite interdisant toute attitude discriminatoire envers les personnes LGBTI, la formation des agents, notamment des policiers municipaux, ainsi que la concertation avec la communauté LGBTI lors de l’élaboration des politiques locales.

« Soutenir et faciliter l’inclusion des LGBTI dans nos villes et nos régions, ce n’est pas seulement aider un groupe spécifique de personnes. Cela contribue aussi à construire une société fondée sur les valeurs de justice, d’égalité et de respect de la diversité, » a-t-il conclu.

 

Voir aussi