Retour

Andrew Dawson : « Promouvoir les langues minoritaires pour assurer l'égalité des chances aux migrants »

Migrants et intégration Strasbourg, France 16 octobre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Andrew Dawson : « Promouvoir les langues minoritaires pour assurer l'égalité des chances aux migrants »

« Pour intégrer les migrants et leur garantir l’égalité des chances, nous devons encourager la mise en œuvre d’une politique linguistique qui promeut les langues minoritaires », a déclaré Andrew Dawson (Royaume-Uni, CRE), rapporteur du Congrès, lors de la conférence intergouvernementale « Parvenir à l'apprentissage et à l'évaluation de l'égalité des chances pour tous les migrants », le 16 octobre à Strasbourg, France. La conférence, organisée dans le cadre du projet « Intégration linguistique des migrants adultes » (ILMA), était axée sur les langues et les exigences sociales pour les migrants dans les 47 Etats membres du Conseil de l'Europe.

« L’égalité des chances pour tous les migrants est au cœur de notre travail au Congrès. Au fil des années, nous avons acquis une expérience substantielle dans le domaine de l'intégration avec l'aide des élus locaux, qui sont confrontés, chaque jour, aux défis de l'inclusion et de l'intégration », a souligné M. Dawson, en rappelant que cela passe par des stratégies inclusives à long terme.

« Avec les mouvements migratoires d’aujourd’hui, qui comprennent des déplacements forcés et libres, les pouvoirs locaux et régionaux en Europe sont confrontés à un nombre croissant de problèmes linguistiques. Nous devons être pragmatiques en matière d’utilisation de la langue : quand on fournit des services publics dans des domaines tels que la sécurité et la santé, par exemple, les informations doivent être données dans les langues parlées par les nouveaux arrivés, si leur nombre le justifie », a expliqué le rapporteur. S’agissant de l’enseignement des langues, le Congrès considère qu’il devrait prendre en compte le contexte spécifique des migrants.

Un rapport sur ce sujet, intitulé « L’usage des langues par les pouvoirs locaux et régionaux », sera présenté par M. Dawson et soumis pour adoption lors de la 37ème session du Congrès, le 31 octobre 2019.

 

Voir aussi :