Retour

Enfants et villes durables : Le Congrès adopte des lignes directrices pour les collectivités territoriales

42e Session Strasbourg, France 23 mars 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Enfants et villes durables : Le Congrès adopte des lignes directrices pour les collectivités territoriales

« Comment rendre ta ville meilleure », tel est le titre de la publication que vient de lancer le Congrès pour sensibiliser les enfants aux Objectifs de Développement Durable (ODD) dans le cadre de l’Agenda 2030 des Nations-Unies. L’objectif est d’encourager les enfants de 6 à 11 ans à participer activement à la mise en œuvre des ODD au sein de leurs propres villes. Le livret est accompagné de lignes directrices destinées aux autorités locales et régionales.

Dans sa résolution, préparée par la rapporteure Brigitte van den Berg (Pays-Bas, GILD) et adoptée le 23 mars 2022, à l’occasion de la 42e Session, le Congrès encourage les autorités locales et régionales à exploiter ce support pédagogique pour sensibiliser et éduquer les enfants et les aider à comprendre, à travers des exemples concrets, comment ils peuvent contribuer à la mise en œuvre des ODD dans leur ville. Les enfants pourraient ainsi eux-mêmes élaborer des propositions et les adresser à leur maire ou intervenir dans des espaces dédiés. Le Congrès encourage également les associations de pouvoirs locaux et régionaux des États membres à traduire, diffuser et promouvoir largement le livret et les lignes directrices par l’intermédiaire de leurs réseaux. « La participation des enfants n'est pas seulement bénéfique pour eux, mais peut offrir une réelle valeur ajoutée lors de l'élaboration des politiques publiques.,” a déclaré Mme van den Berg en présentant le projet.

C’est ce qu’a confirmé Grace O’Hagan, Royaume-Uni, âgée de 10 ans et membre du groupe consultatif des enfants qui a contribué au développement du livret. « Les adultes qui pensent que les enfants ne peuvent pas faire ce type de travail ou ne devraient pas s'impliquer, doivent savoir que les enfants veulent comprendre le monde qui les entoure et être en mesure d'aider, » a-t-elle indiqué.

S’exprimant lors du débat, la rapporteure de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE), Baronne Doreen E. Massey, a salué l’initiative du Congrès qui coïncide avec la stratégie de l’APCE. Elle a rappelé que les droits de l'enfant sont intimement liés aux structures politiques locales et nationales et que de nombreuses initiatives sont menées entre des parlementaires, des autorités locales et régionales, des maires, des enseignants, des animateurs de jeunesse et des enfants. « Nous pouvons tirer parti de nos expériences respectives pour renforcer les droits de l'enfant et les encourager à apporter leur énergie et leur originalité aux discussions et aux actions susceptibles de les affecter, » a-t-elle conclu.

Pour plus d'information :

********

42e Session 

Ordre du jour - Dossier web – Multimédia (Retransmission en direct, interviews, vidéos et photos)

 


suivez-nous suivez-nous