La présidence du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe est passée, le 18 mai 2018, du Danemark à la Croatie, à l’occasion de la 128e Session du Comité des Ministres qui s’est tenue à Elseneur (Danemark) et à laquelle ont pris part des représentants des 47 Etats membres de l’Organisation.

Le Président sortant, Anders Samuelsen, Ministre des Affaires étrangères du Danemark, a cédé le fauteuil présidentiel du Comité des Ministres à Marija Pejčinović Burić, Ministre des Affaires étrangères, qui l’occupera au cours des six prochains mois.

Le Congrès contribuera à la mise en œuvre des priorités de la présidence croate ayant une dimension locale et régionale, en particulier s’agissant des thèmes suivants : la lutte contre la corruption, la protection efficace des droits des minorités nationales et des groupes vulnérables, et la décentralisation dans le cadre du renforcement des collectivités locales, notamment la question des capacités d'absorption des régions.

News News

128e Session du Comité des Ministres : « Une bonne gouvernance démocratique ne peut se faire sans les collectivités territoriales », déclare la Présidente du Congrès

Elseneur, Danemark 18 mai 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
128e Session du Comité des Ministres : « Une bonne gouvernance démocratique ne peut se faire sans les collectivités territoriales », déclare la Présidente du Congrès

La Présidente du Congrès Gudrun MOSLER-TÖRNSTRÖM s’est adressée aux Ministres des Affaires étrangères des 47 Etats membres du Conseil de l’Europe réunis à Elseneur (Danemark) le 18 mai 2018, à l’occasion de la 128e Session du Comité des Ministres. Elle a rappelé le dialogue étroit que le Congrès entretient avec les gouvernements, à travers ses différentes activités, en particulier lors de ses missions de monitoring de la Charte européenne des pouvoirs locaux, de l’observation des élections locales et régionales ou de la mise en œuvre des Plans d’action du Conseil de l’Europe.

« La Charte européenne de l’autonomie locale est un des traités majeurs du Conseil de l’Europe et a été ratifié par l’ensemble de ses Etats membres. Les gouvernements centraux reconnaissent ainsi la place éminente des collectivités territoriales en tant que force politique dans nos Etats, » a déclaré la Présidente du Congrès. « Le rôle statutaire accordé au Congrès au sein du Conseil de l’Europe est un signal fort de la conviction des Etats membres qu’une bonne gouvernance démocratique ne peut se faire sans les collectivités territoriales, » a-t-elle souligné.

La Présidente a, en particulier, salué la Recommandation du Comité des Ministres aux Etats membres sur la participation des citoyens à la vie publique locale, adoptée le 21 mars 2018. « Cette recommandation contribue à renforcer la confiance et la crédibilité envers les institutions démocratiques et à l'édification de sociétés inclusives. Les autorités locales et régionales peuvent ainsi mieux lutter contre le populisme qui cherche à limiter le débat, à délégitimer la dissidence et à réduire le pluralisme politique, » a-t-elle déclaré.

Mme MOSLER-TÖRNSTRÖM a rappelé la contribution du Congrès dans la mise en œuvre des décisions du Comité des Ministres ayant une dimension locale et régionale. « Grâce à sa capacité à toucher plus de 200 000 collectivités européennes, le Congrès représente une valeur ajoutée qui peut et doit être utilisée, » a-t-elle déclarée. Qu’il s’agisse de défendre les institutions démocratiques, les droits de l’homme ou de promouvoir la coopération avec l’Union européenne, le Congrès ainsi que les villes et régions qu’il représente, sont pleinement engagés.

La Présidente a également rappelé le contexte financier actuel du Conseil de l’Europe et la volonté du Congrès de saisir cette opportunité pour lancer une réforme en profondeur de son fonctionnement et de ses structures afin de préserver son rôle institutionnel et de répondre aux attentes des citoyens et de leurs gouvernements.

 


Priorités Priorités

Priorités de la présidence croate du Comité des Ministres

Délégation au Congrès Délégation au Congrès

La délégation de la Croatie auprès du Congrès comprend 5 représentants et 5 suppléants. Son président est Mr Goran PAUK.

Textes adoptés du Congrès Textes adoptés du Congrès

Démocratie locale et régionale en Croatie

Contact Contact
Unité de Communication Institutionnelle
Saïda Theophile
+33 3 90 21 48 95