Retour

Le Prix Nord-Sud 2018 décerné à Jaha Mapenzi Dukureh et Damien Carême

Centre Nord-Sud Lisbonne, Portugal 13 septembre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Prix Nord-Sud 2018 décerné à Jaha Mapenzi Dukureh et Damien Carême

Xavier Cadoret, Vice-Président du Congrès, a participé à la cérémonie de remise du Prix Nord-Sud 2018 du Conseil de l’Europe organisée le 13 septembre 2019 à Lisbonne, dans les locaux du Parlement portugais. Les lauréats du prix Damien Carême, France, et Jaha Mapenzi Dukureh, Gambie, ont été récompensés pour leur travail dans les domaines de la protection des droits de l’homme et la sensibilisation de l’opinion publique aux questions de solidarité mondiales.

Damien Carême, candidat proposé par le Congrès pour l’attribution du prix, est le maire de Grande-Synthe, France.  Connu comme le « maire des migrants », il s’est distingué par son engagement en faveur de ceux qu’il appelle les « chercheurs de refuge », faisant notamment construire des camps humanitaires dans sa commune pour abriter des milliers de migrants. Il est également actif dans la promotion de l’égalité sociale et de l’écologie, avec la mise en place de nombreuses initiatives au sein de sa collectivité, comme la création de jardins partagés et l’instauration de la transition vers 100% de produits bio dans les cantines scolaires.

Jaha Mapenzi Dukureh, fondatrice de l’organisation « Safe Hands for girls » a contribué à l’interdiction de la mutilation génitale féminine par le gouvernement gambien et s’est investie dans une campagne de sensibilisation des jeunes dans son pays. En février 2018, elle a été nommée « première Ambassadrice itinérante régionale pour l’Afrique » par ONU Femmes.

Le Prix Nord-Sud est attribué par le Centre Nord-Sud du Conseil de l'Europe tous les ans à deux candidats (de préférence un du Nord et l'autre du Sud en respectant, autant que possible, l'équilibre entre les genres) en récompense leur engagement en faveur de la défense et de la promotion des droits de l‘Homme et de la démocratie pluraliste, du développement du dialogue interculturel et du renforcement du partenariat et de la solidarité Nord-Sud, conformément aux buts et priorités du Centre Nord-Sud.