Retour

Assemblée générale de KEDE : Anders KNAPE appelle à une plus grande décentralisation en Grèce

Présidence du Congrès Athènes, Grèce 03 décembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Assemblée générale de KEDE : Anders KNAPE appelle à une plus grande décentralisation en Grèce

"La démocratie locale et régionale est une dimension essentielle de la démocratie ", a rappelé le Président du Congrès Anders KNAPE lors de la conférence annuelle de l'Union centrale des municipalités de Grèce (KEDE) le 3 décembre 2018 à Athènes, Grèce. "C'est le travail des délégations nationales des collectivités locales et régionales et de leurs associations nationales qui fait du Congrès une assemblée vivante, efficace et utile", a-t-il ajouté, soulignant le rôle crucial de ces associations pour la mise en relation des collectivités locales et régionales avec leurs gouvernements et parlements nationaux.

Les associations nationales de collectivités locales et régionales contribuent régulièrement au fonctionnement du Congrès. Elles participent à l'établissement des priorités du Congrès et sont consultées lors de la sélection de leurs délégations nationales. Ils relaient également les messages du Congrès sur le terrain, en mettant en œuvre ses activités dans les Etats membres, et peuvent agir en tant que " lanceurs d’alertes " sur des situations qui peuvent soulever des questions de respect de la Charte européenne de l'autonomie locale.

Le Président du Congrès a salué l'exemple de KEDE, qui a contribué à la mise en application du rapport sur la situation de la démocratie locale et régionale en Grèce, adopté en 2015. En effet, les autorités grecques ont suivi la recommandation du Congrès en modifiant leur législation en juillet 2018 afin d'étendre le champ d'application de la Charte aux régions. Soulignant les progrès réalisés en matière de décentralisation, il a toutefois rappelé les difficultés rencontrées par les collectivités locales et régionales grecques, notamment leur faible autonomie fiscale et leur manque de ressources financières.

Par ailleurs, face aux difficultés auxquelles l'Europe est confrontée, le Président du Congrès a rappelé le rôle crucial des collectivités locales pour rétablir la confiance des citoyens dans les institutions démocratiques. "Vous êtes le meilleur moyen d'améliorer la vie des citoyens, de faire connaître leurs difficultés et de défendre leurs intérêts", a déclaré le Président. "Le Congrès continuera à approfondir sa collaboration avec la Grèce et avec KEDE en particulier. Tous les partenaires intéressés, qui souhaitent faire évoluer la Grèce vers un Etat décentralisé avec des services fournis aux citoyens par des élus proches et responsables vis-à-vis de la population, peuvent compter sur le Congrès ! " a-t-il conclu.

Anders KNAPE a prononcé son discours devant près de 500 maires et conseillers municipaux, en présence du ministre grec de l'Intérieur, Alexis CHARITSIS, du vice-président du Congrès Michalis ANGELOPOULOS, de membres de la délégation et de hauts représentants de tous les partis politiques du Parlement.