Retour

Jelena Drenjanin : « La participation des femmes à la vie politique est un élément clé pour l’égalité des genres, la démocratie locale et le développement des zones rurales »

Egalité des genres Réunion à distance 15 octobre 2020
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Jelena Drenjanin : « La participation des femmes à la vie politique est un élément clé pour l’égalité des genres, la démocratie locale et le développement des zones rurales »

« La participation des femmes à la vie politique est un élément clé pour faire progresser les droits des femmes et lutter contre la violence à leur égard. Pour que les choses changent, les femmes doivent parler depuis des postes de pouvoir », a souligné Jelena Drenjanin (Suède, PPE/CCE), porte-parole du Congrès pour l’égalité des genres, lors du webinaire sur les « Solutions transversales pour éliminer la violence contre les femmes et les filles dans les zones rurales », organisé à l'occasion de la Journée internationale des femmes rurales, le 15 octobre 2020.

La porte-parole a appelé à lever les obstacles auxquels les femmes se heurtent pour parvenir à une représentation équilibrée. Elle a notamment évoqué l'application de quotas. Cette solution a démontré son efficacité dans les conseils municipaux des États membres du Conseil de l'Europe qui l’ont adoptée. Au sein même du Congrès, le système de quotas a permis d’atteindre plus de 40 % de femmes au sein des délégations nationales.

Cependant, Mme Drenjanin a déclaré que des changements juridiques ne sont pas suffisants afin de créer les bonnes conditions pour la participation des femmes. « Nous devons lutter contre la culture du sexisme et des violences sexistes maintenant les femmes en dehors de la politique. Outre ces obstacles, les femmes des zones rurales sont confrontées à des difficultés spécifiques telles que les problèmes d'accès, le manque de fonds et des infrastructures limitées », a dit la porte-parole en soulignant par ailleurs l’hétérogénéité des zones rurales.

Les obstacles à la participation des femmes peuvent être surmontés à travers des mesures telles que la provision de fonds pour former les femmes qui souhaitent candidater au sein des pouvoirs locaux, l’adaptation des conditions de travail à la vie familiale ou la création de réseaux de femmes maires et conseillères municipales. Mme Drenjanin a indiqué le besoin d’accroitre la visibilité des femmes dans la vie publique et au sein des listes éléctorales, car les exemples sont plus forts que les mots. « La présence des femmes au sein du gouvernement local contribuerait non seulement à améliorer l'égalité des genres en général, mais aussi au développement des zones rurales », a-t-elle conclu.

Cet événement fait partie de la série de webinaires « Mille façons de résoudre nos problèmes : Prévenir et répondre à la violence contre les femmes dans une perspective transversale », coorganisé par l'Union européenne, le Conseil de l'Europe et ONU Femmes.

Voir aussi :