Retour

Des projets de terrain pour faire entendre la voix des jeunes en Europe

Délégués jeunes Strasbourg, France 29 octobre 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Des projets de terrain pour faire entendre la voix des jeunes en Europe

De nombreux projets locaux mis en œuvre par des délégués jeunes issus de 39 Etats membres du Conseil de l’Europe ont été présentés aux membres du Congrès, le 29 octobre 2019 à l’occasion de la 37e session du Congrès. « Dans toutes nos actions, nous nous sommes inspirés des principes de la Charte révisée sur la participation des jeunes à la vie locale et régionale, » ont-ils expliqué en dressant l’éventail des projets.

Des camps d'été, des laboratoires civiques et des échanges ont été organisés par des jeunes délégués d'Albanie, de Bulgarie, de France, de Hongrie, de Moldova et de Saint-Marin. Ceux de Bulgarie, d'Italie, du Portugal et d'Ukraine ont fait le choix de lier leur projet avec des projets en cours dans le domaine des droits de l'homme de l'Union européenne et des Nations Unies. D'autres à Malte, en Serbie et en Suisse, ont pu interagir, via une plateforme, avec des chercheurs universitaires ou des décideurs locaux.

Les délégués jeunes de Bosnie-Herzégovine, de Croatie, du Danemark et de Norvège ont choisi d'impliquer les universités pour apporter un point de vue académique à leurs projets. S’adressant également aux écoles, les projets menés par les jeunes délégués d'Azerbaïdjan, de Belgique, de Finlande, d'Islande, d'Italie et de Lettonie se sont inscrits dans le cadre de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant, qui fête ses 30 ans en 2019. Certains de ces projets ont ciblé les enfants vulnérables avec des ateliers pour les mineurs déplacés internes ou migrants.

Ces actions leur ont permis d'établir des partenariats aux niveaux local, régional et international, en s’appuyant sur le réseau d’associations et d’ONG avec lesquelles la majorité d’entre eux travaillent régulièrement. Les délégués jeunes ont également souligné l’importance des réseaux sociaux, vidéos et blogs, autant d’outils qui leur ont permis de partager avec un large public leurs expériences en tant que jeunes délégués et de sensibiliser leurs pairs à la démocratie locale.

Les délégués jeunes ont proposé la création d’un guide formel sur la participation des jeunes à la politique, la mise en place de forums publics tels que les conseils de jeunesse, la promotion de campagnes de sensibilisation sur les travaux du Congrès et du Conseil de l’Europe, ou encore une utilisation accrue des réseaux sociaux par les maires et les conseillers municipaux pour communiquer avec les jeunes sur les questions qui concernent leur localité.

« Le programme « Délégués jeunes » du Congrès encourage la participation des jeunes et offre une opportunité unique de s’exprimer dans une enceinte politique internationale, » ont-ils souligné. Pour aller plus loin, ils ont proposé l’octroi d’un droit de vote non contraignant aux délégués jeunes. « En nous accordant ce droit, vous feriez également passer un message plus large : le vote des jeunes est important ».

 

 

*** 37e Session du Congrès ***

Dossier de la 37e Session - Agenda - Vidéos et photos – Médiabox interviews

 


suivez-nous suivez-nous