Retour

Les stratégies climatiques doivent impliquer les pouvoirs locaux et régionaux

Commission des questions d'actualité Izmir, Türkiye 26 septembre 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Les stratégies climatiques doivent impliquer les pouvoirs locaux et régionaux

Le porte-parole du Congrès pour l'environnement et le changement climatique, Cemal Baş (Türkiye, PPE/CCE), a participé à la réunion du Réseau de parlementaires de référence pour un environnement sain de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe (APCE) à Izmir, Türkiye, le 23 septembre 2022.

"Il est clair que les plans climatiques nationaux et internationaux ne peuvent réussir que s'ils sont élaborés avec les pouvoirs locaux et régionaux", a-t-il déclaré, soulignant l'importance de la coopération entre le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux et l'APCE sur le droit à un environnement sain. M. Baş a exprimé le soutien du Congrès à un protocole additionnel à la Charte européenne de l'autonomie locale sur les questions environnementales, qui consacrerait le droit des autorités locales à participer au processus décisionnel sur les questions environnementales, étant donné que, dans de nombreux États membres, leur rôle dans la politique environnementale n'est pas explicitement reconnu.

Le porte-parole a également souligné l'engagement du Congrès en ce qui concerne l'environnement, notamment le troisième volume du Manuel sur les droits de l'homme pour les élus locaux et régionaux, qui paraîtra prochainement et qui sera consacré à l'environnement et au développement durable, ainsi que le rapport conjoint de la Commission de suivi et de la Commission des questions d'actualité "Un droit fondamental à l'environnement : un enjeu pour les pouvoirs locaux et régionaux", qui sera soumis pour adoption lors de la 43e session du Congrès, le 26 octobre 2022.

"Dans le contexte actuel, nous ne pouvons plus penser à la bonne gouvernance locale et régionale sans penser en termes d'écologie. Les villes et les régions doivent prendre des mesures préventives, pas seulement réactives", a-t-il poursuivi, soulignant le rôle des villes et des régions en tant que "premiers intervenants" face aux effets du changement climatique

Voir aussi :


suivez-nous suivez-nous