Retour

Anders KNAPE: « Nous avons le devoir de préserver et de défendre les droits de nos citoyens »

Chamber of Local Authorities strasbourg, France 19 Octobre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Anders KNAPE: « Nous avons le devoir de préserver et de défendre les droits de nos citoyens »

Anders KNAPE (SUEDE, PPE/CCE-EPP/CCE), président de la Chambre des pouvoirs locaux, s’est adressé aux membres du Congrès lors de l’ouverture de la 33e Session de la Chambre des pouvoirs locaux du Congrès, le 19 octobre 2017, à Strasbourg. Évoquant sa récente participation à la réunion plénière de la Commission de Venise, M. KNAPE a souligné l’importance de la Charte européenne de l'autonomie locale dans l’exercice de démocratie locale. « Nous avons la responsabilité de préserver et de défendre les droits de nos citoyens, tout comme le droit de leurs assemblées librement élues de gérer leurs propres affaires dans la mesure du possible », a-t-il déclaré. Il est à noter que le Congrès est confronté à un nombre croissant de problèmes d’utilisation des langues dans les administrations locales et régionales, ce qui a incité le Bureau du Congrès à inviter la Commission de la Gouvernance à préparer un rapport sur la question. Il a également évoqué la situation à Mostar en insistant sur l’importance de parvenir à une solution durable dans la résolution de la crise électorale. « Le Congrès entend maintenir ce point en bonne place dans son ordre du jour politique, et la mission de suivi en Bosnie-Herzégovine, prévue en 2018 pour examiner la mise en œuvre des dispositions de la Charte européenne de l'autonomie locale, ne manquera pas de rester attentive à la situation à Mostar », a-t-il conclu.

Discours

Dossier 33ème Session

Charte européenne de l'autonomie locale