L'actualité (Edition du Vendredi 30 janvier 2015 | 10:00)

Réunion du bureau du Congrès

[30/01/2015 09:30:00] Les membres du Bureau du Congrès se réuniront à Strasbourg le 2 février 2015. Ils auront notamment un échange de vues avec l’Ambassadeur Astrid Emilie Helle, Présidente du Groupe de rapporteurs du Comité des Ministres sur la démocratie (GR-DEM) et Représentante Permanente de la Norvège. Parmi les points à l’ordre du jour figurent également la stratégie du Congrès pour combattre la radicalisation dans les villes et régions, la situation en Ukraine, le dialogue avec le Comité des Ministres, ainsi que la contribution du Congrès au Forum Mondial de la démocratie. Les membres du Bureau examineront par ailleurs l’agenda de la 28ème session (24-26 mars 2015) et, en particulier, le suivi de la participation des jeunes délégués qui avaient été invités à assister et à contribuer aux débats de la 27ème session.

Appel à candidatures : Capitale européenne de la jeunesse 2018

[26/01/2015 11:30:00] Le Forum européen de la Jeunesse lance un appel à candidatures pour le titre de «Capitale européenne de la jeunesse 2018». Celui-ci est décerné à une municipalité européenne pour une période d'un an, au cours de laquelle celle-ci met en valeur des mesures culturelles, sociales, politiques et économiques orientées vers la jeunesse. Depuis 2014, le Congrès est partenaire de ce projet qui encourage les municipalités à mettre en œuvre des projets novateurs visant à promouvoir la participation active des jeunes dans la société. Cluj-Napoca (RO) est la Capitale européenne en 2015, suivie, en 2016, par Ganja (AZ) puis, en 2017, par Varna (BG). Pour plus d’informations : Franziska Schwelm, chargée des politiques de participation, auprès du Forum européen de la Jeunesse (franziska.schwelm@youthforum.org).
Site web 'Capitale européenne de la jeunesse'

Des maires arméniens et des membres du Congrès examinent comment construire les collectivités locales autour de valeurs partagées

[29/01/2015 09:30:00] Le groupe des maires arméniens qui participent au Programme de formation à l’exercice de responsabilités mis en place par le Congrès s’est réuni les 21 et 22 janvier, à Erevan, pour examiner comment les valeurs partagées par une même communauté peuvent influer sur le comportement de ses membres et comment ces valeurs peuvent également contribuer au développement de la collectivité. Ils se sont initiés à la façon dont le dirigeant local peut user de son influence et de son autorité pour définir ces valeurs et promouvoir des comportements positifs et socialement féconds.
News
Activités de coopération en Arménie

Soutien à la consolidation de la démocratie locale en Arménie

[29/01/2015 09:30:00] « Avec ses activités de coopération en Arménie, le Congrès va au delà du rôle consultatif et des fonctions de suivi qu’il exerce traditionnellement et s’emploie à donner à ses recommandations des suites concrètes qui seront intégrées dans une feuille de route post-suivi. Ceci concerne en particulier la question des compétences et du mandat des élus locaux, ainsi que le rôle et le fonctionnement de leurs associations » a déclaré Tracey Simpson-Laing (Royaume Uni, SOC), Présidente de la commission de la gouvernance du Congrès, à la réunion du comité directeur du projet « Soutien à la consolidation de la démocratie locale en Arménie » le 20 janvier 2015, à Erevan. Ce projet est financé par le Gouvernement danois et mis en œuvre par le Congrès en coopération avec la Direction de la démocratie du Conseil de l'Europe. Le comité directeur se réunit une fois par an et donne des conseils stratégiques pour la réalisation des buts et objectifs du projet. Le Plan d’action pour 2015 a été approuvé. Le même jour, Tracey Simpson-Laing s’est entretenue avec Armen Yeritsyan, ministre de l’Administration territoriale et des situations d’urgence qui s’est félicité de la qualité de la coopération entre son pays et le Congrès et a souligné la haute importance qu’attache le Gouvernement arménien à la décentralisation.
Activités de coopération en Arménie

La Communauté germanophone de Belgique signe le Pacte des villes et des régions contre la violence sexuelle envers les enfants

[28/01/2015 09:00:00] Antonios Antoniadis, Ministre des Affaires familiales, de la Santé et des Affaires sociales de la Communauté germanophone de Belgique, a signé, le 27 janvier 2015, le Pacte des villes et des régions contre la violence sexuelle envers les enfants, lors d’une cérémonie à Eupen (Belgique). A cette occasion, Josef Neumann, vice-président du Comité des affaires courantes du Congrès, a souligné que « les collectivités locales et régionales sont en première ligne dans la lutte contre la violence sexuelle à l’égard des enfants. C’est pourquoi le Congrès les encourage à élaborer et à mettre en œuvre des plans d’action et des stratégies pour traiter et prévenir de futurs cas de violence ». M. Antoniadis a expliqué que leur stratégie a été dessinée suite à une analyse détaillée de la Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels. Le Pacte du Congrès a été signé par une soixantaine de villes et de régions, y compris Berlin, Liverpool, Prague, Nicosie, Lausanne et le Tirol.
Discours (anglais)
Contribution du Congrès à la campagne UN sur CINQ
Site web de la Campagne UN sur CINQ

Programmes de coopération : appel aux candidatures pour les missions à court terme d'experts internationaux

[21/01/2015 14:30:00] Le Congrès met en œuvre des projets bilatéraux et multilatéraux dans les Etats membres du Conseil de l'Europe et dans un nombre croissant de régions voisines (notamment en Albanie, Arménie, Azerbaïdjan, Bosnie-Herzégovine, Géorgie, Moldova, Fédération de Russie et Ukraine, ainsi qu'au Bélarus et au Kosovo* et, à l'est et au sud, dans des pays voisins tels que la Jordanie, le Maroc, la Tunisie et le Kazakhstan). Ces projets proposent aux maires et aux conseillers municipaux, ainsi qu'aux autres acteurs de la démocratie locale, des activités de renforcement des capacités et de sensibilisation aux principes de cette forme de démocratie. Ils appuient aussi le développement institutionnel des associations de pouvoirs locaux, auxquelles ils apportent un conseil politique pour renforcer leur dialogue avec les autorités nationales. Le Congrès est par conséquent à la recherche d'experts internationaux qui contribueront à la mise en œuvre des projets de coopération, actuels et à venir, du Conseil de l'Europe, sous la direction de son Secrétariat (au siège du Conseil de l'Europe à Strasbourg (France) mais aussi dans les bureaux du Conseil de l'Europe situés dans les pays cibles. Les candidats soumettront leur curriculum vitae en français ou en anglais, si possible sous le format Europass, à l'adresse congress.cooperation@coe.int, en indiquant comme objet « Call for experts ».
Appel candidatures - plus d'information
Dossier spécial programme de coopération du Congrès

  Toute l'actualité   Abonnez-vous au flux RSS RSS