Dans le cadre de la ligne politique établie par le Conseil de l’Europe concernant son voisinage immédiat, le Congrès entretient des liens de coopération avec les autorités d’Afrique du Nord. Le Congrès a consacré une partie significative de sa 23ème Session, en octobre 2012, à débattre de deux rapports qui ont abouti à l’adoption de la Résolution 342 et de la Recommandation 325 sur « Les changements en cours dans les pays arabes – une chance pour la démocratie locale et régionale », ainsi que de la Résolution 343 « Politique du Conseil de l’Europe à l’égard des régions voisines : le rôle du Congrès », qui sont devenues une véritable « feuille de route » pour l’action du Congrès dans ce domaine.

Coopération avec l'ARLEM Coopération avec l'ARLEM

Le Congrès bénéficie du statut d’observateur auprès de l’ARLEM et participe régulièrement à ses événements : assemblées plénières et réunions de bureau.

L’ARLEM est l’Assemblée régionale et locale euro-méditerranéenne, créée par le Comité européen des régions de l’Union européenne en 2010 pour représenter la dimension territoriale au sein de l’Union pour la Méditerranée. L’ARLEM est une plateforme permettant aux élus des trois rives d’engager leurs collectivités locales et régionales dans un dialogue politique continu et d’encourager leur coopération.

Ses principaux objectifs sont les suivants :

  • conférer une dimension territoriale à l’Union pour la Méditerranée;
  • promouvoir la démocratie locale, la gouvernance à plusieurs niveaux et la coopération décentralisée entre les trois rives de la Méditerranée;
  • encourager le dialogue Nord-Sud et Sud-Sud entre les collectivités locales et régionales;
  • promouvoir l’échange de bonnes pratiques, de connaissances et d’expérience technique dans les domaines de compétences des autorités régionales et locales;
  • promouvoir l’intégration et la cohésion régionales.

Coopération avec le Centre Nord-Sud Coopération avec le Centre Nord-Sud

Le Congrès est une partie-prenante institutionnelle du Centre Nord-Sud et représente, aux côtés du Comité des régions de l’Union européenne, la dimension locale dans le système de gouvernance quadrilogue du Centre. Conformément à la Charte du Centre, le Congrès a deux représentants : son(sa) Président(e) et son premier Vice-Président.

Fondé le 16 novembre 1989, le Centre Européen pour l'interdépendance et la solidarité mondiales du Conseil de l’Europe, plus connu sous le nom de « Centre Nord-Sud », a été installé à Lisbonne pour transmettre, au-delà du continent européen, les valeurs universelles du Conseil de l’Europe: les droits humains, la démocratie et l’état de droit. Ayant pour but la promotion du dialogue et la solidarité entre le Nord et le Sud et sensibiliser à l’interdépendance mondiale, le Centre Nord-Sud a été créé sous la forme d'un "Accord partiel élargi" permettant à des états qui ne sont pas membres du Conseil de l’Europe d'en faire partie.

La mission du Centre Nord-Sud est de renforcer le rôle de la société civile, en particulier des jeunes et des femmes, au travers du dialogue interculturel et de l’éducation à la citoyenneté mondiale, pour qu’elle joue un rôle actif dans les états membres du Conseil de l'Europe et dans les régions voisines.

Centre Nord-Sud