Retour

Conférence de Séoul sur les droits de l'homme:

Secrétaire Général Strasbourg 5 decembre 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Conférence de Séoul sur les droits de l'homme:
Intervenant à l'ouverture de la 1ère Conférence sur les droits de l'homme à Séoul le 5 décembre 2016, le Secrétaire Général du Congrès Andreas Kiefer rappelé que « si les organes de l'État ratifient les traités internationaux relatifs aux droits de l'homme, ce sont les autorités locales qui, dans une large mesure, traduisent en pratique les obligations internationales». « Les dispositions relatives aux droits de l'homme, a-t-il souligné, concernent une part considérable des tâches quotidiennes des autorités locales et régionale, qu’il s’agisse des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels». Il a également présenté le plan d'action du Congrès sur les droits de l'homme basé sur le travail préparatoire des membres du Congrès réalisé lors de la Conférence de Graz sur les droits de l’homme en 2015 et sur les travaux de la Commission de monitoring. Le Secrétaire Général a rappelé que la République de Corée a ratifié quatre conventions du Conseil de l'Europe et est membre de la Commission de Venise (Commission européenne pour la démocratie par le droit). De nombreux orateurs ont évoqué les normes du Conseil de l'Europe qui ont un rôle préventif et ont souligné la nécessité pour les responsables politiques et les administrations locales de contribuer à la réalisation des droits de l'homme au profit de tous les citoyens. 

Vidéo du discours (début à 25:00) - Ouverture de la conférence
Site web de la conférence
Textes de référence du Congrès              

suivez-nous suivez-nous