Retour

Table-ronde à Minsk: « Le Congrès est prêt à contribuer au Plan d'Action du Conseil de l'Europe pour le Bélarus »

Présidence Minsk, Belarus 12 septembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Table-ronde à Minsk: « Le Congrès est prêt à contribuer au Plan d'Action du Conseil de l'Europe pour le Bélarus »

A l'ouverture de la table ronde qui s'est tenue à Minsk, Bélarus, le 12 septembre 2018, la Présidente du Congrès, Gudrun MOSLER-TÖRNSTRÖM, a salué cette initiative comme « une bonne occasion de jeter les bases pour une meilleure décentralisation au Bélarus et de renforcer notre coopération en matière de démocratie locale ».

La Présidente du Congrès a présenté la Charte européenne de l’autonomie locale qui joue, en quelque sorte, le rôle de « constitution des pouvoirs locaux » et dont l’une des caractéristiques est l’adaptabilité aux systèmes nationaux européens. « La décentralisation n'est pas une position idéologique, a-t-elle souligné, et à travers la Charte, le Congrès promeut une meilleure efficacité de l'autonomie locale ».

« Le Bélarus a déjà ancré l'autonomie locale dans sa constitution, ce qui témoigne d'une volonté politique d'établir une autonomie locale dans le pays. Le Congrès est prêt à contribuer au Plan d'Action du Conseil de l'Europe pour le Bélarus et à soutenir votre pays dans ses prochaines étapes vers une décentralisation accrue », a-t-elle déclaré en s’adressant aux participants.

« Même si les 47 Etats membres du Conseil de l'Europe ont ratifié la Charte, soyons honnêtes, il reste beaucoup à faire pour améliorer l'autonomie locale dans tous nos pays », a indiqué la Présidente du Congrès, en rappelant qu’à travers son expérience de monitoring de la mise en œuvre de la Charte, le Congrès a relevé plusieurs questions récurrentes qui restent à améliorer en la matière. « Ceci montre que même si nous avons atteint une certaine maturité politique, nous devons encore renforcer nos démocraties et, à cette fin, nous devons construire des synergies et apprendre les uns des autres », a-t-elle conclu.

Discours