Retour

Conférence régionale en Géorgie: une vision partagée pour une gouvernance locale renforcée

coopération Tbilissi, Géorgie 7 décembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Conférence régionale en Géorgie: une vision partagée pour une gouvernance locale renforcée

"Nous devons rendre les municipalités plus transparentes et ouvertes, en basant notre travail sur le principe de la démocratie participative. Nous avons ici l'opportunité d'améliorer notre gouvernance, de répondre aux normes qu’attendent nos citoyens et de nous rapprocher de celles de l'Europe," a souligné Zurab ALAVIDZE, Ministre du Développement Régional et des Infrastructures de Géorgie, s’adressant aux maires, élus locaux, associations nationales de pouvoirs locaux et aux organisations de la société civile d'Arménie, d'Azerbaïdjan, de Géorgie, de la République de Moldova, d'Ukraine et du Belarus.

Une déclaration partagée par Kakha KALADZE, Maire de Tbilissi, qui a rappelé la réforme législative en Géorgie et ses résultats positifs pour les gouvernements locaux qui ont renforcé leur efficacité et mis en place de nouvelles manières de rendre compte aux citoyens. "La transparence est essentielle pour la démocratie et les citoyens devraient participer à la prise de décision", a-t-il souligné.

Les intervenants et les participants à la conférence régionale «Ethique et transparence au niveau local: stratégies et outils» ont confirmé leur engagement à améliorer la qualité des services pour les citoyens et souligné que le «partage d'expériences entre les pays du partenariat oriental» représente un outil clé pour une démocratie efficace et durable dans la région.

La conférence régionale de Tbilissi a réuni une centaine de maires et d'élus locaux d'Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, République de Moldova, Ukraine et Belarus, y compris de nombreux maires géorgiens nouvellement élus, ainsi que des représentants d'associations nationales de pouvoirs locaux et de la société civile, et des experts. L'objectif était de permettre un échange entre pairs sur les bonnes pratiques visant à promouvoir et renforcer l'éthique, la transparence et la démocratie participative au niveau local dans ces pays.

La conférence a été organisée dans le cadre du programme «Renforcement des cadres institutionnels pour la gouvernance locale», mis en œuvre conjointement par le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux avec le Centre d'expertise du Conseil de l'Europe pour la réforme de l'administration locale, Direction générale de la démocratie. Ce programme est financé par l'Union européenne et le Conseil de l'Europe et mis en œuvre par le Conseil de l'Europe à travers le Partenariat pour la bonne gouvernance (PGG) 2015-2017 pour l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Géorgie, la République de Moldova, l'Ukraine et le Belarus.