Retour

Conférence internationale de Rabat : intégration des migrants, lutte contre l’extrémisme violent et participation citoyenne

SUD-MED Rabat, Maroc 19 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Conférence internationale de Rabat : intégration des migrants, lutte contre l’extrémisme violent et participation citoyenne

Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe et la Ville de Rabat ont organisé, du 20 au 22 novembre 2017 à Rabat (Maroc), une conférence internationale intitulée « Bâtir des sociétés inclusives : intégrer les migrants, combattre l’extrémisme violent, mobiliser les citoyens ». Cet évènement s’inscrit dans le cadre du programme de coopération entre le Congrès et le Maroc visant à renforcer la démocratie locale et régionale dans le contexte de la réforme de la régionalisation avancée au Maroc.

La conférence a réuni des élus et des fonctionnaires des villes et municipalités marocaines, ainsi que leurs homologues européens qui ont partagé leurs expériences au sein de réseaux internationaux tels que le programme des Cités Interculturelles (ICC) ou l’Alliance des Villes européennes contre l’extrémisme violent.

La conférence a été ouverte le 20 novembre par Lahcen LAMRANI, 1er vice-Maire de Rabat, Nawel RAFIK-ELMRINI, vice-Présidente de la Commission des questions d’actualité du Congrès du Conseil de l’Europe et adjointe au Maire de la Ville de Strasbourg, France, et José Luis HERRERO, Chef du Bureau du Conseil de l’Europe à Rabat.

Les trois thématiques ont été introduites par Sabah BOUCHAM, vice-Présidente de la Commune de Rabat, chargée des affaires sociales, culturelles et sportives, Nawel-RAFIK-ELMRINI, Marloes SOER, conseillère chargée de la radicalisation et de la lutte contre le terrorisme, Ville de Rotterdam, Pays-Bas, Mohammed BOUDRA, Président de l’Association marocaine des présidents des conseils communaux, et Andrew DISMORE, membre du Congrès et membre de l’Assemblée de Londres pour Barnet et Camden, Royaume-Uni.

 Les 21 et 22 novembre, plusieurs tables-rondes thématiques ont permis aux participants d’échanger autour d’expériences de terrain présentées par des élu(e)s marocains et européens, ainsi que par des experts et universitaires. Des exemples concrets ont été examinés, notamment, sur les budgets participatifs, la co-construction d’espaces publics, la participation citoyenne, la stratégie du Maroc pour les réfugiés et les migrants, les conseils des résidents étrangers, l’intégration des migrants par l’emploi, ainsi que la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent en Europe et au Maroc.

La conférence a été organisée en collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, le Ministère de l’Intérieur du Maroc, et l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Municipaux (AMPCC).