Retour

Dialogue post-monitoring, programmes de coopération, lutte contre la radicalisation et promotion du dialogue interculturel : les principales activités du Congrès en 2016

Rapport d'activités du Congrès Strasbourg 30 novembre 2016
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Dialogue post-monitoring, programmes de coopération, lutte contre la radicalisation et promotion du dialogue interculturel : les principales activités du Congrès en 2016

Deux fois par an, le Secrétaire général du Congrès présente au Comité des Ministres les principales activités et réalisations du Congrès. Le 30 novembre 2016, Andreas Kiefer a ainsi évoqué en particulier la signature de deux nouvelles feuilles de route s’inscrivant dans le prolongement de rapports de suivi du Congrès (avec l’Arménie en juin et avec la République de Moldova en juillet), la mise en œuvre réussie du volet consacré à la démocratie locale dans les plans d’action du Conseil de l'Europe en Ukraine, en Arménie et en Albanie, ainsi que dans le programme régional pour les six pays concernés par la politique de voisinage de l’UE, le lancement d’une Alliance des villes et des régions contre la radicalisation lors d’un premier sommet des maires, à Aarhus, et sa consolidation lors d’un deuxième sommet, à Rotterdam, l’élaboration d’une boîte à outils pour les activités interculturelles et interreligieuses des communes, et la participation renforcée de jeunes délégués aux travaux du Congrès. Cette communication du Secrétaire général s’accompagne d’un support écrit : un rapport qui récapitule les activités menées par le Congrès entre la mi-avril et la mi-novembre 2016.

Rapport d'activités - CG31(2016)27          


suivez-nous suivez-nous