Retour

La présidente sortante du Congrès appelle à une rotation des genres pour le poste de président(e) du Congrès

35e Session Strasbourg, France 6 novembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La présidente sortante du Congrès appelle à une rotation des genres pour le poste de président(e) du Congrès

La présidente sortante, Gudrun MOSLER-TÖRNSTRÖM, a présenté le bilan de ses deux années de mandat à la présidence du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux. Elle a salué la qualité des travaux et des débats qui ont contribué à porter le message politique du Congrès.

« La ligne politique que nous avons suivie depuis une dizaine d’années est de nous recentrer sur le périmètre de nos compétences, en particulier à travers le monitoring de la Charte européenne de l’autonomie locale, l’observation des élections locales et régionales, et les programmes de coopération, » a souligné la présidente. « C’est cette ligne pragmatique qui permet au Congrès de contribuer efficacement à la dimension locale et régionale de l’action du Conseil de l’Europe, » a-t-elle ajouté en insistant sur le rôle des associations nationales de pouvoirs locaux.

« A titre plus personnel, en tant que première femme élue à la Présidence de notre Assemblée, j’ai eu à cœur de porter haut les couleurs de l’égalité des genres et de la place des femmes en politique, dans nos collectivités et dans les organisations internationales, » a déclaré Gudrun MOSLER-TÖRNSTRÖM. Elle a rappelé que, pour la première fois également dans l’histoire du Conseil de l’Europe, entre mai et novembre 2018, la présidence de ses trois entités politiques - Comité des Ministres, Assemblée parlementaire et Congrès des pouvoirs locaux et régionaux – était assurée par des femmes.

Invitant les membres du Congrès à poursuivre le combat pour l’égalité des genres, elle a exprimé le souhait qu’à l’avenir, la norme soit d’organiser une rotation régulière des genres pour le poste de président(e) du Congrès. « C’est le message que je veux vous laisser à l’ouverture de cette session. Le Congrès a su être pionnier sur la parité, il nous appartient à présent de confirmer cette volonté politique et de la mettre en œuvre, » a conclu la présidente.

** 35e Session du Congrès **

Dossier de la 35e Session - Agenda - Vidéos et photos - Médiabox