Retour

Le Président du Congrès du Conseil de l'Europe condamne les crimes contre les citoyens et les élus locaux ukrainiens

Présidence Strasbourg, France 6 avril 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Président du Congrès du Conseil de l'Europe condamne les crimes contre les citoyens et les élus locaux ukrainiens

A l'occasion de son échange de vues avec les Délégués du Comité des Ministres, le 6 avril, le Président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, Leendert Verbeek, a fait la déclaration suivante :

« La guerre en Ukraine est entrée dans une nouvelle phase d'atrocités. Alors que les troupes russes se retirent des villages et des villes autour de la capitale Kyiv, à Boucha, Irpyn, Vorzel ou Motyzhyn, elles laissent derrière elles des preuves de ce qui semble être des meurtres délibérés de civils.

Le 2 avril, les corps de la maire du petit village de Motyzhyn, Olga Sukhenko, de son mari Igor et de leur fils Alexander, qui auraient été enlevés le 23 mars, ont été retrouvés dans une fosse. Des atrocités similaires ont été signalées à Hostomel et d'autres villes de l'oblast de Kyiv : des maires sont tués pour avoir refusé de coopérer avec les troupes russes et d'apporter un soutien total à la guerre.

Dans les oblasts de Marioupol, Kherson, Zaporizhya, Mykolaiv et Luhansk, de prétendus "maires" ont été nommés en remplacement des maires élus ; ces nominations ne peuvent être considérées comme légitimes. Je demande la libération des maires démocratiquement élus par les citoyens ukrainiens et la restauration des conditions leur permettant de remplir pleinement leurs fonctions.

Je condamne dans les termes les plus forts possibles ces meurtres brutaux, tout comme je condamne l'enlèvement ou l'intimidation des maires et des conseillers locaux qui défendent leurs concitoyens et refusent de se soumettre à l'envahisseur.

Ces crimes ne doivent pas rester impunis. Ils constituent un affront à notre humanité, et des violations flagrantes de toutes les règles de la démocratie, du droit international, des règles régissant les conflits armés et tout simplement des droits humains fondamentaux que nous défendons.

Je suis convaincu que la justice internationale sera rendue et que les responsables des crimes commis en Ukraine devront rendre des comptes.

Je souhaite une fois de plus rendre hommage aux dirigeants locaux démocratiquement élus en Ukraine qui jouent un rôle clé dans la résolution des problèmes quotidiens des citoyens dans leurs villes, communes et villages martyrs. Et c’est exactement pourquoi ils sont ciblés par les agresseurs.

Je déplore les pertes de vies et les terribles conséquences de cette agression injustifiée et je souhaite réitérer notre entière solidarité avec l'Ukraine et son peuple. »


suivez-nous suivez-nous