Retour

Le président du Congrès appelle les autorités turques à garantir le processus électoral en vue des élections répétées à Istanbul

Présidence Strasbourg, France 6 mai 2019
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le président du Congrès appelle les autorités turques à garantir le processus électoral en vue des élections répétées à Istanbul

Suite à la décision du Conseil électoral suprême de Turquie d'organiser de nouvelles élections à Istanbul le 23 juin 2019, Anders Knape, Président du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe, a souligné la nécessité de rétablir les garanties du processus électoral pour prévenir une crise de confiance profonde des électeurs turcs envers les autorités de l'Etat.

"La répétition des élections est une mesure extraordinaire qui doit être fondée et justifiée dans le cadre d'un processus transparent et impartial, en gardant à l'esprit que toutes les conditions nécessaires à la tenue d'élections libres et régulières doivent être vérifiées avant le jour du scrutin, comme le prévoient les principes internationaux, et non après ", a déclaré le Président.

"En ce qui concerne le principal argument avancé par le parti AK au sujet des électeurs inéligibles, la loi électorale turque prévoit des délais précis pour l'introduction d'un recours contre le processus d'inscription des électeurs. Les objections formulées par le parti au pouvoir contre les listes électorales de certains districts d'Istanbul, au motif d'irrégularités présumées, sont arrivées après le délai légal. Cela va à l'encontre de notre conception d'un fair-play démocratique lors des élections", a-t-il souligné. 

"Le fait que ces objections tardives aient finalement conduit le Conseil électoral suprême à décider de répéter les élections à Istanbul va à l'encontre du principe international consistant à garantir un cadre juridique fiable et stable pour les élections et risque de nuire gravement à la confiance des électeurs turcs envers les autorités électorales. C'est la véritable préoccupation que nous, au Congrès, nous associons aux prochaines élections répétées", a clairement indiqué M. Knape.

"Cette situation est aggravée par les informations que nous avons reçues concernant les pressions exercées par le gouvernement sur le Conseil électoral suprême pour qu'il se prononce en faveur d'une répétition des élections locales à Istanbul.  Compte tenu de tous les événements survenus après les élections du 31 mars, nous abordons les nouvelles élections à Istanbul avec beaucoup d'inquiétude et exhortons les autorités turques à tout mettre en œuvre pour rétablir les garanties du processus électoral", a conclu le Président du Congrès.

Voir aussi : Observation des élections locales en Turquie - 2019


suivez-nous suivez-nous