Retour

La Ville de Rabat annonce la création d’une commission chargée de l’intégration des migrants

Rabat, Maroc 27 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
La Ville de Rabat annonce la création d’une commission chargée de l’intégration des migrants

Concluant la conférence internationale « « Bâtir une communauté inclusive : intégrer les migrants, combattre l’extrémisme violent, mobiliser les citoyens », le 22 novembre 2017, Lahcen LAMRANI, 1er Vice-Maire de Rabat (Maroc) a présenté plusieurs recommandations pour une meilleure intégration des migrants dans sa ville et a annoncé la création d’une Commission chargée de cette question au niveau de la municipalité de Rabat.

La future Commission sera mise en place en partenariat avec l’Agence Nationale de la Promotion de l’Emploi et des Compétences (ANAPEC) et « Entraide Nationale », deux structures marocaines déjà engagées dans des projets visant à faciliter l’intégration des migrants sur le plan social et sur le marché du travail. Elle devrait tenir sa première réunion en décembre 2017.

Dans ses conclusions, le Vice-Maire de Rabat a également souligné la nécessité d’institutionnaliser la coopération entre le Maroc et le Conseil de l’Europe, et en particulier avec le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux, afin de faciliter l’échange d’expertise et d’outils entre élus marocains et européens.

Le Congrès du Conseil de l’Europe poursuivra son programme de coopération SUD-MED avec les autorités marocaines qu’il encourage, par ailleurs, à adhérer au statut de partenaire pour la démocratie locale. Adopté en 2014 par le Congrès, ce statut offre aux élus des collectivités locales du voisinage du Conseil de l’Europe la possibilité de participer, au sein du Congrès, au renforcement de la démocratie locale et régionale.

La conférence a été co-organisée par le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe et la Ville de Rabat, en collaboration avec le Ministère des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, le Ministère de l’Intérieur du Maroc, et l’Association Marocaine des Présidents des Conseils Municipaux (AMPCC). Elle s’inscrit dans le cadre du programme de coopération entre le Congrès et le Maroc visant à renforcer la démocratie locale et régionale dans le contexte de la réforme de la régionalisation avancée au Maroc.