Retour

Présidence du Comité des Ministres : « La Charte européenne de l'autonomie locale, une réussite majeure du Conseil de l’Europe »

35e Session Strasbourg, France 7 Novembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Présidence du Comité des Ministres : « La Charte européenne de l'autonomie locale, une réussite majeure du Conseil de l’Europe »

« Nous traversons indéniablement une période difficile. Au niveau européen, au niveau national et au niveau local, ainsi qu’au niveau institutionnel. L’Europe toute entière se trouve confrontée à des défis sans précédent, » a déclaré Marija Pejčinović BURIC, Vice-Premier Ministre et Ministre des Affaires étrangères et européennes de la Croatie, en s’adressant aux membres du Congrès le 7 novembre 2018. « Ces difficultés montrent que la coopération intergouvernementale reste indispensable et qu’il faut renforcer le multilatéralisme. Je suis certaine que nous pouvons aussi compter sur le soutien et la coopération du Congrès, » a-t-elle ajouté en soulignant la capacité de résilience et d’innovation des villes et régions.

Mme Pejčinović BURIC a présenté les évolutions récentes en matière de démocratie locale en Croatie et insisté sur la nécessité de regagner la confiance des citoyens. A cet égard, elle a salué le travail du Congrès et la Charte européenne de l'autonomie locale en tant que « réussite majeure de l’Organisation » ratifiée par tous les États membres du Conseil de l'Europe. « Certes, les ressources sont limitées et les responsabilités sont lourdes. Mais il est indispensable d’agir au plus près des citoyens pour veiller à ce que leur qualité de vie et leurs droits fondamentaux soient préservés, » a-t-elle ajouté.

Parmi les autres priorités de la présidence croate, figure également la lutte contre la corruption, un défi « étroitement lié à la responsabilité des élus envers leurs électeurs » et qui contribue à « maintenir la confiance des citoyens dans les institutions démocratiques et dans les personnes qui les représentent ». C’est l’objectif des rapports adoptés par le Congrès, le même jour, dans le cadre dans le cadre de sa feuille de route sur les activités de prévention de la corruption et de promotion de l’éthique publique aux niveaux local et régional.

La Vice-premier Ministre a également fait part de la préoccupation de la présidence croate concernant plusieurs questions auxquelles est confrontée l’Europe, notamment la situation en Géorgie et en Ukraine, ainsi qu’en matière de migration et réfugiés.

** 35e Session du Congrès **

Dossier de la 35e Session - Agenda - Vidéos et photos - Médiabox