Retour

Andreas KIEFER : Le Congrès salue « L'année de la réforme de l'autonomie locale 2019 » à Chypre et propose un dialogue politique

Nicosie, Chypre 28 novembre 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Andreas KIEFER : Le Congrès salue « L'année de la réforme de l'autonomie locale 2019 » à Chypre et propose un dialogue politique

"Le Congrès se félicite de l'engagement ferme du Président Nikos Anastasiadis et de Konstantinos Petridis, Ministre de l'Intérieur, à faire de 2019 l'année de la réforme de l'autonomie locale à Chypre ", a déclaré Andreas KIEFER, Secrétaire général du Congrès, dans son discours à l'Assemblée générale annuelle de l'Union des municipalités de Chypre, tenue à Nicosie (Chypre) le 27 novembre 2018. Dans ce contexte, il s'est référé au dernier rapport de monitoring du Congrès sur la situation de la démocratie locale à Chypre depuis 2016 et a invité les autorités nationales à discuter des suites données aux recommandations du Congrès ainsi qu'à les utiliser au mieux dans la phase finale de rédaction de la législation régissant la réforme. "Le Congrès est prêt à s'engager dans ce dialogue politique", a-t-il déclaré.

"Les associations nationales de collectivités locales et régionales sont des partenaires clés avec lesquels le Congrès est en dialogue permanent", a souligné Andreas Kiefer, qui a confirmé son soutien à l'Union des municipalités chypriotes dans le processus de réforme. Les associations nationales contribuent à l'établissement des priorités du Congrès et sont consultées lors de la sélection des membres du Congrès dans leur pays. Elles relaient également les messages du Congrès sur le terrain, en mettant en oeuvre ses activités dans les Etats membres, et peuvent agir en tant que " dénonciateurs " sur des situations qui peuvent soulever des questions de respect de la Charte européenne de l'autonomie locale.

"La Charte est le principal instrument juridique du Conseil de l'Europe pour renforcer la démocratie locale en Europe. Il consacre les principes fondamentaux du bon fonctionnement des collectivités locales, y compris le principe d'une consultation appropriée des gouvernements nationaux", a-t-il déclaré, soulignant que le rôle des associations nationales dans la promotion du dialogue est fondamental pour une bonne gouvernance démocratique.

Le 8 novembre 2018, le Congrès a adopté des "Lignes directrices sur la consultation des autorités locales par les niveaux supérieurs de gouvernement" sur la base d'un rapport rédigé par Anders KNAPE (Suède, PPE/CCE), rapporteur du Congrès et président nouvellement élu du Congrès.