Lorsque l’on envisage d’initier un débat public Une activité organisée, délimitée dans la portée, destinée à stimuler et à assister au débat public sur un thème spécifique dans l’espoir qu’elle éclairera ou influencera l’élaboration des politiques ou la gouvernance., il convient de s’interroger d’abord sur ses propres motivations à engager le dialogue avec le public. Les organisateurs comme les participants Les pouvoirs publics, les experts et les citoyens peuvent tous être considérés comme des participants à un débat public. ont tout intérêt à ce que les raisons motivant le processus soient affichées clairement.

Toute initiative sera inévitablement dictée par plusieurs motifs. Il peut être utile de s’interroger sur la nature et sur la portée des raisons sous-jacentes pour déterminer quelles approches sont appropriées. Une initiative ne devrait jamais être prise sans une réflexion approfondie, juste comme un item qu’on cocherait dans une liste, car il y aurait peu de chances alors de répondre aux préoccupations des personnes concernées et parce qu’en agissant ainsi, le risque est même de susciter la méfiance du public.

exemples exemples

Allemagne - Discours sur l'ingénierie du génome (2019)

Le débat public sur les technologies de modification du génome (Genomchirurgie im gesellschaftlichen Diskurs) lancé en Allemagne en 2019 est un bon exemple du panel d’actions menées pour des considérations éthiques.

France - Débat public sur la loi relative à la bioéthique (2018)

Une disposition législative régit l’organisation du débat public en cas de modification de la loi relative à la bioéthique, tous les cinq ans, et s’est traduite par le vaste débat public : « États généraux de la bioéthique » en 2018.

Fédération de Russie – Le débat public et son impact sur la loi relative à la transplantation d’organes et de tissus humains (2016)

La Fédération de Russie a une longue pratique de discussion sur les projets de lois au niveau des autorités de l’État et par le biais de discussions publiques dans divers lieux. Les points de vue du public sont également recueillis via un portail Internet. Un débat sur les amendements à la loi sur « la transplantation d’organes et de tissus humains » a eu lieu en 2016. La discussion est toujours en cours.


EXEMPLES :