Le projet de "Protection des droits de l'Homme en biomédecine I" est le premier projet de coopération dans le domaine de la protection des droits de l'Homme en biomédecine en Arménie.

La Convention pour la protection des droits de l'Homme et de la dignité de l'être humain à l'égard des applications de la biologie et de la médecine du Conseil de l'Europe (Convention d'Oviedo) est le seul instrument international juridiquement contraignant établissant un cadre applicable à la fois à la médecine quotidienne et aux nouvelles technologies dans le domaine biomédical.

Le projet vise à sensibiliser et à faciliter la mise en œuvre des droits de l'Homme européens et des normes éthiques dans le domaine de la biomédecine, tels que le consentement éclairé pour toute intervention médicale, la protection de la vie privée et le droit à l'information, la non-discrimination, y compris sur la base du patrimoine génétique, l'interdiction du gain financier dans la transplantation.

Interviews Interviews