Destiné à protéger la dignité humaine, les droits de l’Homme et les libertés individuelles à l’égard des applications de la biologie et de la médecine, ce plan d'action stratégique sur les droits de l'Homme et les technologies en biomédecine (2020-2025) met particulièrement l’accent sur les réponses aux principaux défis soulevés par les développements technologiques et l’évolution des pratiques biomédicales.

Ce plan d’action s’appuie sur la Convention sur les droits de l’homme et la biomédecine du Conseil de l’Europe (Convention d’Oviedo), qui est depuis 1997 le seul instrument juridiquement contraignant dédié aux droits de l’homme en biomédecine.

Gouvernance des technologies

Intégrité physique et mentale

Équité en soins de santé

Coopération et communication