Retour

Le Conseil consultatif sur la jeunesse au Forum mondial de la démocratie

8 au 10 novembre 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
De gauche à droite : Snežana Samardžić Marković, Alice Bergholtz, Sarah El Haïry, Sarah Diedro Jordão, Timothy Karr

De gauche à droite : Snežana Samardžić Marković, Alice Bergholtz, Sarah El Haïry, Sarah Diedro Jordão, Timothy Karr

Le 9e Forum mondial de la démocratie a posé cette semaine la question brûlante qui est sur toutes les lèvres : Sur une planète en crise, la démocratie est-elle en capacité de sauver l’environnement ?

Le Conseil consultatif sur la jeunesse, qui a mis cette année la crise climatique à l'ordre du jour des organes statutaires cogérés du secteur jeunesse, a répondu à l'appel pour contribuer à ce débat dont il espère qu'il n'y aura pas de « Blah blah blah », pour citer Greta Thunberg, mais un dialogue constructif.

Alice Bergholtz, membre du Bureau, a co-modéré la session plénière finale avec Snežana Samardžić Marković, directrice générale de la démocratie du Conseil de l'Europe, au cours de laquelle Sarah El Haïry, secrétaire d'État française chargée de la jeunesse et de l'engagement auprès du ministre de l'Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, a répondu aux questions des délégués.

Alice a également eu l'occasion d'échanger sur les « Les défenseurs de l'environnement en danger » lors d'un panel avec la participation de la Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe, Dunja Mijatović.

Pegah Moulana a modéré un talk sur « L'activisme environnemental des jeunes » avec un panel composé de jeunes activistes climatiques du monde entier ; Mila Lukić a animé un laboratoire intitulé « Unir nos forces : Collaborations public-privé pour l'environnement ».

Comme les années précédentes, une délégation de jeunes a participé au Forum dans le cadre d'une initiative organisée par le Service de la jeunesse du Conseil de l'Europe.

Le Forum a été organisé dans le cadre du partenariat entre le Conseil de l'Europe, la Ville de Strasbourg, la Région Grand Est, la Collectivité européenne d'Alsace et le Gouvernement français, sous le Haut Patronage d'Emmanuel Macron, Président de la République française.