9 novembre 2021, 14.30-16.30 - salle 6 – Palais de l’Europe

Interpretation : FR/EN

La menace urgente du changement climatique incite les gouvernements à tous les niveaux à accroître l'ambition de leurs mesures d'adaptation et d'atténuation. Ces mesures nécessitent des investissements substantiels dans des technologies respectueuses de l'environnement et des infrastructures résilientes, et c'est là que les acteurs publics peuvent se trouver limités par des budgets restreints ou des retards de procédure. Dans ce cas, les partenariats public-privé peuvent jouer un rôle important.

La coopération intersectorielle peut permettre un meilleur accès à l'expérimentation et à l'ingéniosité, au financement et aux économies d'échelle, ainsi qu'une prise de décision mieux informée dans la gestion des projets. Mais est-il possible de promouvoir véritablement les intérêts des parties prenantes tant publiques que privées lors de la planification et de la mise en œuvre de ces projets ? Quelles sont les questions les plus importantes à prendre en compte lorsqu'il s'agit de mobiliser des investissements privés dans des projets publics ? Et qu'en est-il des intérêts et du bien-être des communautés touchées ?

Lab 6 - Unir nos forces : collaborations public-privé pour l'environnement
salle 6 – Palais de l’Europe 9 novembre 2021, 14.30-16.30
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Plein écran : ENFR / ORIGINAL

initiative 1 initiative 1

Green Deal Business and Biodiversity, Belgique

Green Deal Business and Biodiversity est un partenariat entre les gouvernements, les entreprises, les ONG et les universités pour accroître la biodiversité dans les zones d’affaires. L'objectif est de sensibiliser et d'accompagner la (re)conception et la gestion écologique des espaces d'entreprise. Toutes les organisations qui ont souscrit au Green Deal se sont engagées à reconcevoir un terrain qu'elles possèdent ou louent ; ou à aider une autre organisation à faire la même chose. Les objectifs de ce Green Deal sont : augmenter la valeur écologique des parcs d'activités en créant une nature permanente et temporaire, Augmenter la base de soutien pour la nature dans différents groupes cibles tels que les gouvernements locaux et régionaux, les entreprises, les développeurs de projets, les organisations industrielles, l'enseignement supérieur, paysagistes, etc.; Améliorer le bien-être des employés, ainsi que l'amélioration de l'image vis-à-vis des clients et des fournisseurs ; Renforcement des connaissances, éducation et formation à travers la mise en place d'un réseau d'apprentissage ; Participation des salariés à la conception des bâtiments et des terrains de l'entreprise ; Participation des entreprises à la politique de biodiversité.

Présentateur(s)/trice(s)

DANEELS Arne

Arne DANEELS

Coordinateur Green Deals

Belgique

Arne Daneels est conseiller politique du gouvernement flamand en matière d'environnement et d'écologisation de l'économie. En 2014, il a été l'un des fondateurs des « Flemish Green Deals ». Ce concept encourage plus de 1200 entreprises et organisations à travailler ensemble pour un avenir plus durable. Lorsqu'il ne travaille pas, il aime passer du temps avec sa famille, faire du VTT et réaliser des émissions de radio. Grâce à son expérience des stratégies environnementales des entreprises et des concepts d'économie verte, Arne prépare actuellement les Green Deals à un avenir radieux.
WILLO

Niels WILLO

Chargé du projet flamand Green Deal Natural Gardens

Belgium

Niels Willo travaille pour le gouvernement flamand en tant que responsable politique pour la biodiversité, la nature urbaine et l'infrastructure verte. Il se concentre sur l'amélioration de l'impact et l'élargissement de l'engagement des parties prenantes en ce qui concerne les questions environnementales. Entre septembre 2018 et octobre 2021, Niels a fait partie du projet flamand Green Deal Business et Biodiversité. Depuis novembre 2020, il est chargé du projet flamand Green Deal Natural Gardens. Ces deux initiatives favorisent la création d'une économie plus innovante, inclusive et verte.

Initiative 2 Initiative 2

Ensemble pour être durable, Finlande

Micropolis Ltd est une petite société de développement à but non lucratif qui stimule la croissance verte dans le nord et en particulier à Ii où elle a son siège. Dans le nord de la Finlande, la ville de Ii qui compte 10 000 habitants, ils ont réduit les émissions de carbone de 80 % et produisent de l'énergie dix fois plus qu'ils n'en consomment, le tout uniquement grâce aux énergies renouvelables. En même temps, ils ont créé de la croissance : des emplois, des investissements et des revenus. Ils ont pu réduire la fiscalité des villes grâce à des actions climatiques rentables. Les décideurs ont créé la feuille de route avec des objectifs et les citoyens et les agents ont défini - et continuent de définir - ce qu'ils font et comment. Micropolis Ltd est flexible et tout le monde est invité à participer à la planification et à la réalisation du travail climatique.

Présentateur(s)/trice(s)

ALATOSSAVA Ari

Ari ALATOSSAVA

Maire de Ii

Finlande

Il a été maire de la ville de Ii pendant sept ans. Avant cela, il a exercé en tant que PDG d'entreprises et de sociétés de développement régional pendant 15 ans. Il bénéficie d’une expertise dans les questions de développement régional et les activités de développement durable des communautés.
HELAMA Johannes

Johannes HELAMA

Chef de projet, Micropolis

Finlande

Johannes Helama, chef de projet, Micropolis Ltd, projet Open Agenda, financé par le ministère des finances en Finlande. Open Agenda combine la prise de décision stratégique inclusive et le développement de services numériques en une seule entité. Il est important que les citoyens sentent que leur participation a un sens, qu'elle n'est pas seulement pour l'administration, mais pour réellement améliorer la vie quotidienne des citoyens. Micropolis Ltd, avec une expertise sur l'énergie verte et l'environnement dans la municipalité de Ii en Finlande, a remporté le prix RegioStars 2017 de la Commission européenne dans la catégorie Union énergétique / changement climatique.

initiative 3 initiative 3

ROW Négociations de projets d’infrastructure pour un développement durable, Inde

L'objectif de cette initiative est de renforcer la consultation publique dans les projets à grande échelle qui peuvent avoir un impact sur des zones écologiquement sensibles. Ceux-ci peuvent inclure l'exploitation minière, la construction d'autoroutes, la transmission d'électricité, les projets de construction à grande échelle, la création d'unités de fabrication, les projets d'énergie hydroélectrique et les barrages, etc. L'initiative se concentre sur les projets qui ont un impact environnemental ou le déplacement de personnes ou d'animaux tels que des projets qui traversent des forêts, des parcs nationaux et d'autres zones écologiquement sensibles. Les participants à cette initiative sont les entreprises qui mettent en œuvre le projet d'infrastructure, les populations locales des zones affectées, les gardiens de ces zones, les personnes qui peuvent prétendre que leur culture et leur patrimoine peuvent être affectés et d'autres personnes dont les enjeux sont impliqués.

Présentateur(s)/trice(s)

KRISHNAMURTHY Kritika

Kritika KRISHNAMURTHY

Directrice du Bridge Policy Think Tank

Inde

Kritika Krishnamurthy est membre du programme 1325 des Nations unies « Women in Conflict » de Beyond Borders Scotland. Elle est l'auteur d'un livre à succès sur la médiation en Inde. Elle est lauréate des prix BW Business World 40 under 40, Future Legal Leaders 2020 et Forbes Legal Powerlist 2021. Son domaine de prédilection en matière de politique est la promotion de la numérisation des objets artisanaux et des artefacts indigènes de l'Inde pour l'autonomisation des MPME et la préservation culturelle. Elle est médiatrice auprès de la Banque mondiale et l'une des formatrices pour la formation à la médiation du ministère des Affaires commerciales du gouvernement indien.
OMKAR Anuroop

Anuroop OMKAR

Directeur du Bridge Policy Think Tank

Inde

Anuroop Omkar est médiateur auprès de la Banque mondiale, des Nations unies et de programmes connexes. Il est le plus jeune au monde et le premier Indien à avoir été nommé membre distingué de l'Académie internationale des médiateurs. Il est consultant auprès de la Banque mondiale pour le projet « Raising and Accelerating MSMEs » en Inde. Son livre, « The Art of Negotiation and Mediation - Wishbone, Funny bone and a Backbone », publié par LexisNexis, est un manuel recommandé par le l’ordre des avocats indiens pour les étudiants en droit. Par le biais du groupe de réflexion Bridge Policy, Anuroop se concentre actuellement sur des questions telles que l'ESG, tout en encourageant la médiation communautaire et les partenariats dans les projets d'infrastructure.
Intervenants Intervenants

Les intervenants sont invités à prendre part aux Labs afin de partager leur expérience avec les présentateurs d’initiatives démocratiques et tenter d’élargir la perspective des discussions qui s’ensuivent.

BOTTO Clara

Clara BOTTO

Déléguée jeunesse du FMD

Brésil

J'ai été activement impliquée dans des initiatives de développement durable à Rio de Janeiro, après avoir été la directrice créative du mouvement d'artivisme LivMundi Brota et réalisé des documentaires sur la migration, l'éducation et la crise climatique. J'ai participé à l'Assemblée de la jeunesse (Nations Unies), aux séminaires de leadership pour le développement mondial (FMI, Banque mondiale), à ​​Gaia Education, à Climate Reality et à l'économie de Francesco. Je suis une étudiante de premier cycle en commerce et économie créative et je suis sur le point de commencer mon master en développement international et politiques publiques à Nova SBE, car je souhaite agir dans la régénération de la politique mondiale et trouver des moyens d'améliorer la démocratie que nous connaissons jusqu'à ce jour.
SCHNEIDER Cybèle

Cybèle SCHNEIDER

Stagiaire juridique sur la justice climatique à Pain pour le prochain

Suisse

Au sein de Pain pour le prochain, Cybèle travaille sur différentes initiatives et projets de justice climatique, y compris la recherche de voies légales pour apporter la justice climatique aux personnes du Sud en collaboration avec des organisations partenaires dans la région. Elle est titulaire d'un master en droit international de l'Université de Saint-Gall, où elle a rédigé un mémoire de master intitulé : « Prévenir le changement climatique et ses conséquences sur les droits de l'homme : Existe-t-il une obligation juridique positive pour les entreprises ? » Auparavant, elle a travaillé à plusieurs reprises au sein et autour du Conseil de l'Europe. Elle a été la jeune déléguée suisse au Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe en 2018 et elle a effectué un stage académique à la Représentation permanente suisse auprès du Conseil de l'Europe en 2017.

modérateur modérateur
LUKIC Mila

Mila LUKIĆ

Conseil consultatif des jeunes du Conseil de l’Europe

rapporteurs rapporteurs

Rachad YOUNES

Etudiant en Master Relations Internationales, Sciences Po Strasbourg, France


Chiara ADDEO

Assistante gestionnaire de projet, ALDA