Le contexte économique et social actuel en Europe engendre des difficultés très diverses pour les jeunes. Bien souvent, ils sont les premiers à être frappés par le chômage et la discrimination. En raison de la fragmentation croissante de nos sociétés et des inégalités économiques qui y règnent, les jeunes sont exposés à un risque réel de désenchantement démocratique et d’exclusion sociale. Le programme Jeunesse pour la démocratie cherche à favoriser la participation active et l’autonomie des jeunes dans des sociétés pacifiques et inclusives en Europe. Le travail mené est basé sur un principe de cogestion qui fait participer activement les jeunes au processus décisionnel.

Une série d’activités, comme des stages de formation, des conférences, des séminaires, des réunions consultatives, des camps de jeunes pour la consolidation de la paix et des sessions d’étude réunissant des ONG de jeunesse dans les Centres européens de la jeunesse pour examiner les sujets prioritaires, prépare les bénéficiaires à devenir des multiplicateurs des valeurs défendues dans le cadre du programme Jeunesse. Des études et des manuels pédagogiques, traitant des priorités du programme Jeunesse pour la démocratie, sont aussi publiés et largement diffusés, atteignant ainsi une population plus étendue de travailleurs de jeunesse, d’ONG et d’autorités. Les résultats obtenus seront amplifiés par le Mouvement de lutte contre le discours de haine qui touche largement la population des États membres.

Cette ligne de programme vise un double objectif :

  • Son premier objectif est que les jeunes modifient leur comportement pour avoir une influence sur les décisions dans le processus démocratique et renforcent leur engagement dans le développement de sociétés inclusives et pacifiques.
  • Son second objectif est que les États membres prennent des mesures concrètes pour l’élaboration de politiques de jeunesse facilitant l’accès des jeunes à leurs droits.

Priorités du secteur jeunesse du Conseil de l’Europe pour 2018‐2019

Les priorités stratégiques de chaque programme biennal du secteur jeunesse sont définies par le Conseil mixte pour la jeunesse, qui est l’organe central de cogestion politique du secteur jeunesse.

Les trois priorités stratégiques du biennium 2018-2019 seront les suivantes :

  • L’accès aux droits
  • La participation des jeunes et le travail de jeunesse
  • Des sociétés inclusives et pacifiques

Le Comité de programmation pour la jeunesse (CPJ) est l’organe de cogestion qui prend les décisions relatives au programme du secteur jeunesse, y compris celles relatives aux subventions accordées par le Fonds européen pour la jeunesse (FEJ).

Lors de sa prise de décision, le Comité de programmation pour la jeunesse examine la cohérence du projet proposé avec les résultats attendus et la façon dont il peut contribuer à la réalisation des objectifs généraux du secteur jeunesse.

Les résultats attendus et les orientations de programme ci-après ont été définis pour 2018-2019.