Les jeunes réfugiés figurent parmi les catégories les plus vulnérables. Leurs expériences passées comprennent peut-être des violences, de l'exploitation et des traumatismes, ainsi qu’un risque continu de violation de leurs droits de l’homme et de leurs libertés fondamentales. Cela est particulièrement vrai pour ceux qui ne sont pas accompagnés ou qui ont été séparés de leur famille. Le Conseil de l'Europe a adopté des recommandations visant à aider ces jeunes réfugiés en transition vers l'âge adulte.

En 2019, le Conseil de l'Europe a adopté des lignes directrices qu'il recommande aux gouvernements des États membres pour aider les jeunes réfugiés en transition vers l'âge adulte. Ces lignes directrices visent à garantir que les jeunes réfugiés reçoivent une aide temporaire supplémentaire après l’âge de 18 ans pour leur permettre d’avoir accès à leurs droits, et à reconnaître et renforcer le rôle du travail de jeunesse et du secteur jeunesse dans l’amélioration de l’accès à ces droits, notamment par leur action pour renforcer la cohésion sociale et l'inclusion.

Elles invitent également les gouvernements à tenir dûment compte des besoins et des situations spécifiques des jeunes femmes et des jeunes hommes dans la mise en œuvre de ces lignes directrices. 

Les lignes directrices figurent dans la recommandation CM/Rec(2019)4 du Comité des Ministres, qui fait partie du plan d'action du Conseil de l'Europe sur la protection des enfants réfugiés et migrants en Europe.

Le plan d'action prévoit des mesures concrètes pour protéger les enfants fuyant la guerre, la violence et la persécution. Il propose aux États membres un soutien concret à toutes les étapes du processus de migration, en mettant un accent particulier sur les enfants non accompagnés, et repose sur trois piliers principaux:

  • garantir l’accès à des droits et à des procédures adaptées aux enfants ;
  • assurer une protection effective;
  • améliorer l’intégration des enfants devant demeurer en Europe.

 

Dans cette vidéo, Janeta Hanganu, Bureau du Représentant spécial du Secrétaire général pour les migrations et les réfugiés, et Florian Cescon, Chef de la Division des politiques de jeunesse du Service de la jeunesse, expliquent comment utiliser ces lignes directrices. En anglais uniquement.

 

                     
Plan du site Plan du site