Les essentiels de la politique de jeunesse  

 

Une vidéo du partenariat entre la Commission européenne et le Conseil de l'Europe dans le domaine de la jeunesse

   C'est quoi, alors, la politique de jeunesse?  

 

graphic: youth policy creates conditions for learning; opportunities; experienceLa politique de jeunesse a pour objectif de créer les conditions d'apprentissage, d'opportunité et d'expérience qui permettent aux jeunes de développer des connaissances, des aptitudes et des compétences.

Cela permet aux jeunes d’être des acteurs de la démocratie, de s’intégrer dans la société et, en particulier, de jouer un rôle actif dans la société civile et sur le marché du travail.

Les mesures clés des politiques de jeunesse consistent à promouvoir l’apprentissage de la citoyenneté et l’approche politique intégrée.

Source: Regards sur la gouvernance des politiques de jeunesse, novembre 2018, Partenariat entre la Commission européenne et le Conseil de l'Europe dans le domaine de la jeunesse.

 

La politique de jeunesse est: 

« l’engagement et les pratiques d’un gouvernement pour assurer de bonnes conditions de vie et des possibilités aux jeunes populations d’un pays » (Finn Denstad, Youth Policy Manual (Manuel de la politique de jeunesse), 2009)
 

ce sont... des normes, mais aussi des méthodologies (principes, coopération), des groupes cibles/parties prenantes, des champs d'application (domaines d'intervention), des budgets
 

est ... une stratégie mise en œuvre par les pouvoirs publics dans l’objectif d’offrir aux jeunes des opportunités et des expériences susceptibles d’accroître leurs chances d’une intégration réussie dans la société et de leur permettre de devenir des membres actifs et responsables de la société, ainsi que des acteurs du changement (Conseil de l'Europe, CM/Rec(2015)3)
 

... concerne des opportunités, la participation, l'inclusion, l'autonomie, la solidarité, mais aussi le bien-être, l'apprentissage, les loisirs, l'emploi ...
 

ce sont ... des approches allant de la régulation à l'émancipation, de la prévention à l'intervention, du proactif au réactif, plus ou moins axées sur les problèmes ou sur les possibilités, plus ou moins paternalistes ou ouvertes ...
 

ce sont ... des autorités publiques travaillant avec les acteurs impliqués dans l'information, le développement et la mise en œuvre de la politique de la jeunesse, tels que: conseils de jeunesse, ONG de jeunesse, groupes d'intérêt, groupes de jeunes, travailleurs de jeunesse, chercheurs dans le domaine de la jeunesse, jeunes, écoles, enseignants, employeurs, personnel médical, travailleurs sociaux, groupes confessionnels, médias et beaucoup d’autres.

Qui décide alors?

Chaque pays décide de ce qui doit être considéré comme une politique de jeunesse. Il est juste de dire que la politique de jeunesse d'un pays reflète toujours la manière dont un gouvernement considère ses jeunes.

Certaines politiques nationales de jeunesse comprennent tout ce qui concerne les jeunes, notamment la protection sociale, l'égalité des genres, le chômage, l'éducation formelle, la santé, le logement, etc. D’autres politiques de jeunesse ont une portée beaucoup plus limitée.

Le Conseil de l'Europe promeut des politiques de jeunesse fondées sur les droits de l'homme et les normes démocratiques, qui sont axées sur les possibilités, impliquent les jeunes dans leur formulation et leur mise en œuvre, qui créent les conditions propices à l'apprentissage, aux opportunités et à l'expérience et qui reposent sur une collecte de données fiables. Elles devraient valoriser le rôle du travail de jeunesse et de l'apprentissage non formel, souligner l'importance d'une approche intersectorielle ainsi que le besoin de dialogue avec les jeunes.

Pour en savoir plus sur les politiques de jeunesse des 50 Etats parties à la Convention culturelle européenne

En savoir plus >

Afficheur de contenus web Afficheur de contenus web

If you want to find out more about youth policy, consult our resources:

Youth policy resources >