Les principales décisions prises par les organes statutaires en mars 2022

Les réunions du CDEJ, du CCJ et du CMJ se sont tenues pour la première fois sous un format hybride dans la nouvelle période de programmation quadriennale du 21 au 23 mars 2022. C'était la première fois que les membres pouvaient se rencontrer en personne depuis octobre 2019.

Le Comité directeur européen pour la jeunesse (CDEJ)

 

  • Le CDEJ a tenu un échange de vues sur les mesures prises par les membres du CDEJ pour soutenir la mise en œuvre de la campagne du Conseil de l'Europe sur la revitalisation de la démocratie. Il a également pris note des développements en matière de politique de jeunesse dans les Etats membres.
  • Le CDEJ a pris note de la mise en œuvre du programme intergouvernemental d'activités 2022 et de la mise à jour fournie par le secrétariat
  • Le CDEJ a pris note de la mise à jour fournie par le secrétariat sur le Label de qualité du Conseil de l'Europe pour les Centres de la jeunesse. Il a également décidé de renouveler le Label de Qualité pour la période 2021-2025 au Centre de la jeunesse de Marienthal, Luxembourg.
  • Le CDEJ a fait le point sur les progrès accomplis dans la mise en œuvre, les traductions et la diffusion des normes en matière de politique de jeunesse du Conseil de l'Europe.
  • Le CDEJ a pris note des mises à jour orales fournies sur les présidences actuelles et à venir du Comité des Ministres.
Le Conseil consultatif sur la jeunesse (CCJ)

 

  • Le Conseil consultatif sur la jeunesse a pris note des mises à jour sur les principaux développements depuis octobre 2021.
  • Le CCJ a prolongé le mandat du Bureau sortant jusqu'au 30 juin 2022 ou jusqu'à ce que le mandat de 2022 23 CCJ ait été désigné par le CM, selon la première éventualité ;
  • Le CCJ a prolongé les membres actuels du CPJ et leurs suppléants jusqu'au 30 juin 2022 ou jusqu'à ce que le mandat du CCJ en 2022 23 ait été désigné par le CM, selon la première éventualité.

Le Conseil mixte sur la jeunesse (CMJ), 

  • Le CMJ a adopté une liste non exhaustive de mesures et d'activités à mettre en oeuvre dans le cadre du Programme jeunesse pour la démocratie, ainsi qu'une déclaration condamnant l'agression et exprimant son soutien indéfectible à l'Ukraine et à ses jeunes, citoyens, résidents et sans-papiers.
  • Le CMJ a salué la mise à jour de la feuille de route, compte tenu de la pertinence accrue de la recommandation du CM sur le soutien aux jeunes réfugiés en transition vers l'âge adulte. D'autres traductions sont à faire, notamment dans les langues des pays voisins de l'Ukraine.
  • Parmi les décisions sur les priorités thématiques, le CMJ a accepté de commencer à rédiger une recommandation du Comité des Ministres sur la crise climatique, les jeunes et la démocratie et a désigné des membres pour rejoindre le groupe travaillant sur une recommandation du Comité des Ministres sur la participation des jeunes Roms.
  • La nouvelle de l'adoption par le Comité des Ministres de sa recommandation CM/Rec(2022)6 aux Etats membres sur la protection de la société civile de la jeunesse et des jeunes, et le soutien de leur participation aux processus démocratiques a été accueillie par de nombreux applaudissements.