Les principales décisions prises par les organes statutaires en mars 2021

En raison de la pandémie de Covid-19, les réunions plénières des organes statutaires du secteur jeunesse se sont à nouveau tenues en ligne. Les réunions (CDEJ, CCJ et CMJ) ont été très suivies (plus de 120 participants inscrits en tout) et ont permis de prendre un certain nombre de décisions importantes:

Le Comité directeur européen pour la jeunesse (CDEJ)
  • a tenu un échange de vues sur les derniers développements en matière de politique de jeunesse en Europe, y compris les éventuels plans de relance post-Covid-19 en faveur des jeunes par les autorités nationales.
  • prend note de la mise en œuvre du programme intergouvernemental d’activités en 2021, dans le contexte de la poursuite de la pandémie de Covid-19.
Le Conseil consultatif sur la jeunesse (CCJ)
  • a discuté de sa proposition d'organiser un débat thématique du CMJ sur la jeunesse, la paix et la sécurité aujourd'hui - succès et défis.
  • a noté la pertinence continue de son plan de travail 2020-21.
  • a modifié son code de conduite interne pour y inclure un paragraphe sur la lutte contre le harcèlement sexuel.
  • a élu son troisième suppléant au Comité de programmation sur la jeunesse.

Le Conseil mixte sur la jeunesse (CMJ), dans un esprit de cogestion

  • a tenu un échange de vues avec le directeur de la participation démocratique sur une éventuelle future campagne de jeunesse.
  • est convenu qu'un certain nombre de paramètres et de conditions clés devraient être remplis, concernant le soutien financier et politique, avant qu'une campagne puisse être lancée.
  • a réitéré la nécessité de garantir la protection des droits fondamentaux et des droits humains des jeunes pendant et après la pandémie de Covid-19.
  • a fait le point sur la mise en œuvre du programme 2020-21 à ce jour (y compris l'impact de la pandémie de Covid-19).
  • a salué la composition du groupe de travail sur la participation des jeunes Roms comme un exemple de cogestion et de coopération intersectorielle qui devrait inspirer les travaux futurs sur le soutien à la participation des jeunes Roms et la lutte contre l'antitsiganisme.
  • est convenu que son prochain mandat (sous réserve de son approbation par le Comité des Ministres) devrait inclure la rédaction d'une recommandation du CM sur la promotion de la participation des jeunes Roms.
  • est convenu que le thème de son débat en ligne du 8 juin 2021 serait "Jeunesse, paix et sécurité aujourd'hui - succès et défis".
  • est convenu de renforcer la coopération entre le Conseil de l'Europe et la Commission européenne dans la mise en œuvre de l'Agenda européen du travail de jeunesse (AETJ)
Communication et transversalité
  • Les organes statutaires du secteur jeunesse ont eu des échanges de vues fructueux avec le directeur de la participation démocratique, la cheffe du service de la jeunesse et la rapporteure pour la jeunesse de l'ADI-ROM.
  • La rapporteure du CMJ sur les Roms, la rapporteure sur l'égalité entre les femmes et les hommes, la rapporteure sur l'intégration des questions de handicap, la coordinatrice sur l'antiracisme et le coordinateur sur la communication, l'action sociale et la visibilité, ont fourni des mises à jour détaillées.