Situation budgétaire et politique - Stratégie 2030 pour le secteur jeunesse - Inclusion des jeunes en situation de handicap

 

Quelques faits saillants des réunions statutaires de mars 2019

 

L'engagement des États parties à la Convention culturelle européenne et des représentants des jeunes Européens vis-à-vis du secteur jeunesse du Conseil de l'Europe et de son programme Jeunesse pour la démocratie était à nouveau évident en ce sens qu’un grand nombre de représentants gouvernementaux et non gouvernementaux ont participé à ces réunions statutaires au Centre européen de la jeunesse de Budapest.

Un esprit d'objectif et d'engagement communs a régné lors de la réunion du Conseil mixte sur la jeunesse (CMJ), prouvant une fois de plus la valeur des organes décisionnels cogérés.

Les membres gouvernementaux et non gouvernementaux ont exprimé leurs espoirs communs pour l'avenir du Conseil de l'Europe compte tenu de la crise politique actuelle. Pour le CMJ, deux choses sont sûres: le lien intrinsèque entre les travaux intergouvernementaux et le rôle de la Cour européenne des droits de l’homme, étant donné que les normes intergouvernementales permettant de faire face aux menaces et aux défis émergents pour la société sont celles sur lesquelles la Cour fonde ses décisions; et le fait que les activités de l’Organisation en matière d’éducation, de jeunesse et de culture «contribuent à rétablir les liens rompus entre citoyens et décideurs», comme l’a déclaré le Secrétaire Général du Conseil de l’Europe.

Dans un esprit d'ouverture et d'inclusion, le CMJ a appelé tous les États membres à permettre à l'Organisation de continuer à former des générations de jeunes Européens attachés à la démocratie et aux droits de l'homme, comme elle le fait avec succès depuis 1972.

Les fondements de la stratégie 2030 pour le secteur jeunesse ont été renforcés. Confirmant les priorités thématiques de «revitaliser la démocratie», de «l'accès aux droits», du «vivre ensemble dans des sociétés pacifiques et inclusives» et du «travail de jeunesse», le Conseil mixte a fait des commentaires sur l’impact souhaité et les résultats attendus pour chacune de celles-ci. Les travaux de rédaction se poursuivront au cours des prochains mois.

Deux exposés incitant à la réflexion ont été présentés par des représentantes du Réseau européen pour la vie autonome (ENIL) et d’Inclusion Europe au cours du débat thématique sur l’inclusion des jeunes en situation de handicap. Le CMJ a eu un aperçu de l'accessibilité et de la façon dont de petits changements peuvent faire de grandes différences, ainsi que de l'identité et de ce que signifie être en situation de handicap. Les résultats des discussions éclaireront les travaux de la rapporteure du CMJ sur l’intégration des questions relatives au handicap.

Enfin, les membres du Conseil mixte ont célébré «Nos droits. Nos libertés. Notre Europe» à l’occasion du 70e anniversaire du Conseil de l’Europe.

 

                            

                           Le CMJ fête 70 ans du Conseil de l'Europe.