Pourquoi le travail de jeunesse est-il important pour le Conseil de l'Europe ?

Pour le secteur jeunesse, c’est grâce à la créativité des jeunes, à leurs compétences, à leur engagement social, à leur contribution à la société et à leur confiance en l’avenir que les valeurs du Conseil de l’Europe que sont les droits de l’homme, la démocratie et la prééminence du droit seront pérennes.

Le travail de jeunesse, associé à des politiques gouvernementales efficaces, est inestimable pour donner aux jeunes la possibilité d'acquérir les connaissances, les aptitudes et les attitudes dont ils ont besoin pour promouvoir l'engagement civique et l'action sociale.

Lorsque les bonnes politiques gouvernementales sont en place, les jeunes sont soutenus pour la réalisation pleine et entière de leur potentiel en tant que membres autonomes de la société, ce qui leur permet de développer des projets de vie et de jouir pleinement de leur citoyenneté démocratique.


En quoi consiste le travail de jeunesse exactement?

Le travail de jeunesse est un concept large qui couvre un vaste éventail d’activités sociales, culturelles, éducatives, environnementales et/ou de nature politique par, avec et pour les jeunes, en groupe ou individuellement. Le travail de jeunesse est assuré par des travailleurs de jeunesse rémunérés et bénévoles et repose sur des processus d'apprentissage non formels et informels axés sur les jeunes et sur la participation volontaire. Le travail de jeunesse est typiquement une pratique sociale, avec les jeunes eux-mêmes ainsi qu’avec les sociétés dans lesquelles ils vivent, qui facilite la participation active des jeunes et leur inclusion dans leurs communautés, ainsi que dans la prise de décisions.


Que fait le secteur jeunesse pour promouvoir le travail de jeunesse?

Le secteur jeunesse aide les États membres à élaborer leurs politiques sur le travail de jeunesse, en les conseillant en matière d’éventuelles stratégies et législations qui donneront lieu à un travail de jeunesse de qualité, ainsi qu’à une éducation et une formation de qualité pour les travailleurs de jeunesse. Ces principes et ces mesures sont décrits dans la Recommandation CM/Rec(2017)4 du Comité des Ministres aux États membres relative au travail de jeunesse, adoptée en 2017. Pour que les dispositions de cette recommandation soient mises en œuvre intégralement, une feuille de route a été élaborée pour faciliter la coopération et les synergies entre les différentes parties prenantes impliquées, principalement les autorités publiques des États membres, les organisations de jeunesse et le Service de la jeunesse du Conseil de l’Europe.

Un groupe de travail ad hoc de haut niveau, réunissant les acteurs pertinents du travail de jeunesse, a été créé et élaborera une stratégie à moyen terme pour le développement du travail de jeunesse en Europe fondé sur les connaissances.


Qu'en est-il des personnes qui « font » du travail de jeunesse?

 Le Conseil de l'Europe a élaboré le Portfolio européen pour le travail de jeunesse, qui vise à identifier, évaluer et enregistrer les compétences des animateurs et des travailleurs de jeunesse, ainsi qu'à fixer des objectifs d'apprentissage et de développement.

Le Portfolio est une illustration tangible de l'engagement des gouvernements des États membres à promouvoir la reconnaissance de l'éducation non formelle, de l'apprentissage des jeunes et des compétences acquises grâce à la pratique du travail de jeunesse.

Le Portfolio a été conçu à la lumière de l'expérience et des pratiques du Conseil de l'Europe en matière de formation d'animateurs et de travailleurs de jeunesse depuis le début des années soixante-dix. Ces stages couvrent un large éventail de sujets, y compris l'organisation d'activités internationales, l’engagement dans des structures de jeunesse internationales, la coopération internationale de jeunesse, l'éducation aux droits de l'homme, la gestion des conflits, la participation des jeunes, la citoyenneté et de nombreux autres sujets. De multiples outils pédagogiques et de formation innovants ainsi que des travaux de recherche ont été mis au point et sont utilisés lors de ces stages, par exemple l'éducation et l'apprentissage non formels, et des normes de qualité pour le travail de jeunesse et la politique de jeunesse ont été élaborées.


  Où puis-je en savoir plus sur le travail de jeunesse?

   Une mine d'informations est disponible sur le site web du partenariat Union Européenne/Conseil de l'Europe dans le domaine de la jeunesse.

Vous y trouverez également des informations sur les 1ère et 2ème conventions européennes sur le travail de jeunesse de 2010 et 2015 respectivement. 

   Regardez la vidéo informative de la 1ère convention pour avoir un aperçu de ce qu'est le travail de jeunesse.


Qui a un rôle à jouer?

   Il y a trois parties prenantes principales: le groupe de travail, les États membres et les organisations de jeunesse. En savoir plus sur leurs rôles respectifs ci-dessous.