9 novembre 2021, 11.30-13.00 - salle 1 – Palais de l’Europe

Interpretation : FR/EN

Les acteurs de la société civile ont toujours eu un rôle à jouer pour amener les gouvernements à être responsables de leurs engagements nationaux et internationaux. Ce rôle est également essentiel en matière d'environnement, notamment lorsqu'il s'agit de protéger les droits des personnes touchées par le changement climatique ou les menaces environnementales résultant de projets économiques non durables.

En conséquence, de nombreux militants de la société civile ont été qualifiés d'"extrémistes", accusés de préférer la protection de l'environnement au développement social et économique et soumis à diverses représailles. Souvent, ces militants ne sont pas seulement confrontés à des dangers pour eux-mêmes, mais aussi à l'absence de mécanismes juridiques nationaux adéquats pour les protéger, ce qui peut conduire jusqu’ à l'impunité pour les actes violents. Le Forum Talk permettra une réflexion approfondie sur la situation à laquelle sont confrontés les militants environnementaux et une discussion sur les mesures à prendre pour défendre leurs droits dans le contexte du "rétrécissement de l'espace de la société civile".


 
Forum Talk 3 - Les défenseurs de l'environnement en danger
salle 1 – Palais de l’Europe 9 novembre 2021, 11.30-13.00
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF

Plein écran : ENFR / ORIGINAL

modératrice modératrice
HOPKINS Valerie

Valerie HOPKINS

Correspondante à Moscou du New York Times

Valerie Hopkins est la correspondante du New York Times à Moscou. Jusqu'à récemment, elle était correspondante pour l'Europe du Sud-Est pour le Financial Times, basée à Budapest. Avant de s'installer à Moscou, Valerie a passé une décennie à couvrir les Balkans. Son travail a également été publié dans The Guardian, The Atlantic, The Washington Post, Foreign Policy, Mother Jones, Politico Europe et ailleurs. Elle est titulaire d'un master en journalisme de l'université de Columbia et d'une licence en relations internationales du College of William and Mary.
panel panel
ANDERSON Andrew

Andrew ANDERSON

Directeur exécutif, Front Line Defenders

Irlande

Andrew Anderson est devenu le deuxième directeur exécutif de Front Line Defenders en novembre 2016. Il occupait auparavant et depuis mars 2003 le poste de directeur adjoint. Avant de rejoindre Front Line Defenders, Andrew a travaillé pendant treize ans au Secrétariat international d'Amnesty International, où il était directeur du programme des campagnes et de réponse aux crises, puis directeur du programme Afrique. Andrew a été membre du conseil consultatif du Centre for Applied Human Rights de l'Université de York, du conseil d'administration du Tactical Technology Collective (www.tacticaltech.org) et du conseil d'administration de la Sudan Social Development Organisation UK (www.sudouk.org). Il représente Front Line Defenders au conseil d'administration du Mécanisme de défense des droits de l'homme de l'UE.

BERNARD Antoine

Antoine BERNARD

Directeur du plaidoyer et du contentieux stratégique de Reporters Sans Frontières (RSF)

France

Expert et praticien reconnu des droits humains, de la justice internationale et des ONG, Antoine Bernard est directeur du plaidoyer et du contentieux stratégique de Reporters sans frontières (RSF). Enseignant à l’Ecole des affaires internationales de Sciences Po Paris (PSIA) depuis son lancement en 2010, il y co-dirige le Master sur les droits humains et l’action humanitaire. Chercheur associé à l'Institut des hautes études sur la justice (IHEJ), il est secrétaire général de La Maison des Femmes de Saint Denis et administrateur du Centre syrien des médias et de la liberté d'expression. Il est membre du jury du Prix Simone Veil de la République française pour l'égalité femmes-hommes. Auparavant directeur général de la Fédération internationale des ligues des droits humains (FIDH) et directeur général adjoint de Reporters sans frontières, il a été membre du Comité directeur du World Movement for Democracy et de la Commission nationale consultative des droits de l'homme.

ISRAELSSON Susanna

Susanna ISRAELSSON

Unité Arctique et Environnement, Conseil Saami

Norvège

Susanna Israelsson est originaire de Jiellevárre, dans la partie nord de la Sápmi suédoise. Elle est née et a grandi dans une famille d'éleveurs de rennes et est titulaire d'un diplôme en sciences politiques de l'université technique de Luleå. En tant que défenseur des droits des peuples indigènes, Susanna a occupé les fonctions de vice-présidente et de secrétaire syndicale de Sáminuorra - l'association suédoise des jeunes Samis - ce qui lui a donné l'occasion de représenter les jeunes Samis suédois lors de réunions et de conférences au niveau national et international. Elle travaille aujourd'hui à l'unité Arctique et Environnement du Conseil Saami, une organisation non gouvernementale composée de Samis de Norvège, de Suède, de Finlande et de Russie.

MIJATOVIĆ Dunja

Dunja MIJATOVIĆ

Commissaire aux droits de l'homme du Conseil de l'Europe

Dunja Mijatović a été élue Commissaire aux droits de l'homme par l'Assemblée parlementaire en janvier 2018 et a pris ses fonctions le 1er avril 2018. Quatrième Commissaire, elle succède à ce poste à Nils Muižnieks (2012-2018), Thomas Hammarberg (2006-2012) et Alvaro Gil-Robles (1999-2006).

intervenante intervenante
BERGHOLTZ Alice

Alice BERGHOLTZ

Représentante du Conseil national des organisations de jeunesse suédoises auprès du Conseil consultatif sur la jeunesse du Conseil de l'Europe

Suède

Alice a un long parcours d'engagements organisationnels dans le mouvement de la jeunesse et se spécialise dans la participation citoyenne aux processus démocratiques. Alice a travaillé sur la politique de jeunesse à plusieurs niveaux, depuis les organisations populaires et les groupes locaux jusqu'aux institutions internationales. Dans son mémoire de master, elle a étudié la manière dont les jeunes expriment leur participation politique et leur citoyenneté à travers l'utilisation des médias, donnant un aperçu de la manière dont les structures démocratiques d'aujourd'hui sont influencées par le développement des technologies numériques.

TABOADA JURADO Carmen

Carmen JURADO TABOADA

Délégué jeunesse du FMD, Global Challenge ONGAWA NGO

Espagne

Je suis étudiante en 3ème année du double diplôme en Etudes Internationales et Droit à l'Université Carlos III de Madrid. J'ai toujours été intéresse par la politique, l'économie et récemment, en rejoignant une association universitaire appelée Global Challenge, j'ai participé à des activités liées à la durabilité, aux ODD et au développement humain. J'ai choisi de rejoindre le FMD avec cette association car elle se développe dans de nombreuses universités en Espagne et je pense que cela aura un grand impact sur la communauté universitaire.

rapporteurs rapporteurs

Nisrine LAAMACH

Etudiante en Master Relations Internationales, Sciences Po Strasbourg, France


Léa CORNU

Assistante gestionnaire de projet, ALDA