L'actualité (Edition du Vendredi 1 juillet 2016 | 14:00)

Ethique dans les politiques locales : Les élus locaux du Partenariat Oriental unissent leurs forces

[28/06/2016 17:30:00] «Transparence, responsabilité et participation des citoyens appellent toute notre attention, notre mobilisation et une réaction rapide. Certes, nos situations et nos attentes diffèrent, mais c’est justement à travers des échanges entres pairs comme ceux que nous avons partagés durant ces trois jours que nous pourrons mettre en œuvre ces objectifs.», a conclu l’un des élus locaux à l’issue de sa participation au séminaire régional «Ethique publique au niveau local : de la vision à l'action ». Organisé à Kiev, en Ukraine, ce séminaire a réuni une centaine de participants d’Arménie, d’Azerbaïdjan, de Géorgie, de Moldova, d’Ukraine, du Belarus et d’autres pays d’Europe – des élus locaux, des représentants d’associations de pouvoirs locaux et régionaux, des membres du Congrès et des experts. En associant des sessions plénières interactives et des groupes de travail auxquels ont participé Robert Biedron (Pologne, SOC) et Saša Paunović (Serbie, SOC), membres du Congrès, le séminaire a permis des échanges d’expériences concrets et des discussions approfondies sur la manière d’améliorer la transparence et d’élaborer des politiques publiques locales plus éthiques.
Plus d'informations
Galerie de photos

Les conseillers municipaux arméniens, acteurs clés de la démocratie locale

[28/06/2016 17:30:00] 25 conseillers de 18 communautés arméniennes ont échangé sur leur rôle pour promouvoir la participation des citoyens et les politiques publiques éthiques lors d’un atelier de trois jours organisé à Tsaghkadzor les 21-23 juin. « Les élus locaux ont la responsabilité de garantir la transparence des processus de prise de décision », a déclaré Nino Zurabishvili, membre du Congrès (Géorgie, SOC) en présentant les initiatives de la municipalité de Gori, Géorgie, en matière d’éthique au niveau local et de lutte contre la corruption. Rappelant que l’Arménie est actuellement engagée dans sa troisième stratégie de lutte contre la corruption 2015-2018, les experts ont souligné l’importance de l’engagement des citoyens et de la promotion de processus transparents comme outils clés pour combattre la corruption et encourager des comportements éthiques. Présentant les résultats d’un travail de groupe sur ce sujet, une participante a confirmé sa volonté « de prendre les bonnes décisions, dans l’intérêt des citoyens et dans une perspective de long terme ».
Plus d'informations
Galerie de photos

Réunion de la commission de suivi à Strasbourg

[27/06/2016 17:00:00] Les membres de la commission de suivi du Congrès se sont réunis le 28 juin 2016 à Strasbourg. La commission a fait le bilan des activités les plus récentes mises en œuvre et a examiné, en particulier, les rapports sur la situation de la démocratie locale et régionale en Croatie et à Chypre en vue de leur adoption à la 31e session du Congrès (octobre 2016). Les membres ont été informés des récentes activités de suivi menées en Finlande et en Islande et ont tenu un échange de vues sur les activités de postsuivi du Congrès en Arménie, où une feuille de route a été signée le 9 juin 2016, ainsi qu’en République de Moldova où une feuille de route sera signée le 7 juillet 2016. Karim Van Overmeire (Belgique) a soumis un projet de rapport d’information sur l’observation des élections locales et provinciales qui se sont tenues le 24 avril en Serbie. La réunion a également été l’occasion, d’une part, pour Jan Helgesen, membre de la Commission européenne pour la démocratie par le droit (Commission de Venise), de donner une présentation de la liste des critères de l’état de droit, suivie d'un échange de vues, et, d’autre part, pour la commission, de mettre à jour les questions récurrentes identifiées lors des missions de monitoring et d’observation des élections pour la période 2014-2016.
Galerie de photos

Mairi Evans : « Les pouvoirs locaux et régionaux peuvent contribuer de manière positive à la réforme de l’Administration »

[28/06/2016 17:30:00] « La coopération entre les municipalités et d’autres acteurs peut être un instrument utile pour trouver des solutions efficaces aux problèmes sociaux. Et cela, même si les acteurs non étatiques et la société civile n’ont pas la même responsabilité, ni légitimité démocratique » a déclaré Mairi Evans (Royaume-Uni, NI-NR), membre de la Commission de la gouvernance du Congrès, lors de la conférence sur le thème « La gouvernance comme base de l’intégration européenne », le 23 juin 2016, à Vienne. Mme Evans a souligné la tendance des pouvoirs locaux et régionaux à adopter des processus décisionnels plus souples. « Les autorités locales favorisent de plus en plus l’établissement de partenariats dynamiques avec la société civile et le secteur privé afin d’améliorer la qualité des services publics », a-t-elle affirmé tout en mettant en garde contre les risques de corruption, notamment dans les administrations dépourvues d’assises solides. Pour contribuer à plus de transparence, elle a appelé à une participation accrue des citoyens aux processus de décision grâce à des outils comme la gouvernance électronique et les données ouvertes. Mme Evans a conclu en rappelant l’action du Congrès pour améliorer l’autonomie locale grâce à ses activités de suivi, d’observation et de coopération et l’aide qu’il contribue à apporter aux gouvernements des Balkans occidentaux pour mettre en œuvre les normes européennes en matière de démocratie locale.
Discours de Mairi Evans (en anglais)
Programme de la Conférence (en anglais)

  Toute l'actualité   Abonnez-vous au flux RSS RSS
Sessions 2016




L'agenda en bref


Calendrier des événements

Calendrier des élections locales et régionales

2015
2016

Drapeau européenActivités de coopération
Dossier

Drapeau européenActivités jeunesse
Dossier
Drapeau européenFocus sur l'Ukraine
Dossier
CLIP VIDEO - Le Congrès en bref YouTube


Drapeau européenDialogue politique avec les gouvernements
Dossier
Présidence de l'Estonie du Comité des Ministres
Dossier