L'actualité (Edition du Vendredi 2 décembre 2016 | 9:30)

Dialogue post-monitoring, programmes de coopération, lutte contre la radicalisation et promotion du dialogue interculturel : les principales activités du Congrès en 2016

[01/12/2016 15:00:00] Deux fois par an, le Secrétaire général du Congrès présente au Comité des Ministres les principales activités et réalisations du Congrès. Le 30 novembre 2016, Andreas Kiefer a ainsi évoqué en particulier la signature de deux nouvelles feuilles de route s’inscrivant dans le prolongement de rapports de suivi du Congrès (avec l’Arménie en juin et avec la République de Moldova en juillet), la mise en œuvre réussie du volet consacré à la démocratie locale dans les plans d’action du Conseil de l'Europe en Ukraine, en Arménie et en Albanie, ainsi que dans le programme régional pour les six pays concernés par la politique de voisinage de l’UE, le lancement d’une Alliance des villes et des régions contre la radicalisation lors d’un premier sommet des maires, à Aarhus, et sa consolidation lors d’un deuxième sommet, à Rotterdam, l’élaboration d’une boîte à outils pour les activités interculturelles et interreligieuses des communes, et la participation renforcée de jeunes délégués aux travaux du Congrès. Cette communication du Secrétaire général s’accompagne d’un support écrit : un rapport qui récapitule les activités menées par le Congrès entre la mi-avril et la mi-novembre 2016.
Rapport d'activités - CG31(2016)27

Johan van den Hout : « Les collectivités locales ont une responsabilité cruciale dans la préservation et la promotion du bien-être des enfants »

[01/12/2016 17:00:00] « Les collectivités locales et régionales sont les premiers témoins des crimes de violence sexuelle à l’égard des enfants qui sont commis sur leur propre territoire », a déclaré Johan van den Hout, Porte-parole thématique du Congrès sur les enfants, à l’occasion de la 21e réunion du Réseau des parlementaires de référence contre la violence sexuelle à l’égard des enfants, le 1er décembre 2016 à Florence. Le Congrès mène dans les 47 Etats membres du Conseil de l’Europe des actions de sensibilisation au niveau local et régional pour prévenir la violence sexuelle à l’égard des enfants. Au sujet du Pacte des villes et des régions contre la violence sexuelle envers les enfants, lancé par le Congrès en 2012 et qui comprend des politiques et des initiatives pour guider les collectivités locales et régionales, il a déclaré : « Bien que la Campagne UN Sur CINQ du Conseil de l’Europe ait officiellement pris fin l’année dernière, le Congrès poursuivra ses efforts visant à promouvoir la Campagne et le Pacte ». Il a fait référence à la déclaration prononcée par la Présidente du Congrès, Gudrun Mosler-Törnström, à l’occasion de la Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (le 18 novembre), qui appelle les collectivités locales et régionales à lutter contre ces crimes. Depuis 2015, le Congrès organise un séminaire tous les deux ans à l’intention des associations nationales de collectivités locales et régionales pour étudier attentivement toutes sortes de moyens de coopération et les encourager à signer le Pacte du Congrès.
Discours (en anglais) -Johan van den Hout

Eunice Campbell-Clark : « Nous devons lever les obstacles à la participation des jeunes »

[01/12/2016 16:30:00] « Le Congrès encourage la participation et la responsabilisation des jeunes », a déclaré Eunice Campbell-Clark, vice-présidente du Congrès, dans un message video diffusé lors de l’édition 2016 du festival européen de la jeunesse (European Youth Award Festival), le 30 novembre à Graz (Autriche), sur le thème des effets bénéfiques de la créativité numérique pour la société. Après avoir rappelé que le cinquième prix européen de la jeunesse décerné cette année est placé sous les auspices du Congrès, Mme Campbell-Clark a décrit les actions du Congrès dans ce domaine. « Nous devons lever les obstacles qui entravent la participation des jeunes. C’est pourquoi en 2015 le Congrès a adopté une résolution dans laquelle nous avons demandé aux autorités locales de créer les conditions qui permettent aux jeunes citoyens et aux élus d’entamer un dialogue, de manière à renforcer les liens entre eux, et de réfléchir à des modalités de participation comme la cogestion », a expliqué Eunice Campbell-Clark. « Le Congrès encourage aussi la participation et la responsabilisation des jeunes dans ses propres structures, en invitant des délégués jeunes des Etats membres du Conseil de l'Europe à participer aux sessions du Congrès et en coopérant avec eux pour qu’ils puissent mettre en œuvre des projets avec leurs élus, dans leurs collectivités locales », a-t-elle ajouté. Enfin, elle s’est réjouie qu’ait été ajoutée, parmi les 13 initiatives exceptionnelles reflétant les objectifs du Conseil de l'Europe sélectionnées par le jury, une catégorie spéciale consacrée aux mouvements de réfugiés, à l’intégration et aux migrations.
Discours (en anglais) - Eunice Campbell-Clark

Cartes de voeux 2017 du Congrès

[01/12/2016 10:00:00] La carte de voeux 2017 du Congrès est disponible en ligne en version électronique. Vous pouvez y ajouter un message personnel et l'adresser à vos contacts par email.
Télécharger la carte de voeux 2017

Gudrun Mosler-Törnström: «Le Congrès est un partenaire naturel de la CALRE dans la promotion de la démocratie territoriale et la gestion de la crise migratoire»

[25/11/2016 16:30:00] La Présidente du Congrès Gudrun Mosler-Törnström s’est adressée aux participants à la session plénière 2016 de la Conférence des Assemblées législatives régionales (CALRE), à Varese, le 25 novembre 2016. Elle a souligné l'importance de la coopération entre la CALRE et le Congrès dans le contexte de la crise des réfugiés et des migrants et a présenté le rapport du Congrès adopté en octobre dernier sur cette question. «Premièrement, les politiques locales et régionales qui promeuvent l'intégration des migrants doivent être considérées comme une condition préalable à l'élaboration d'une politique systémique d'accueil. Deuxièmement, notre mot d’ordre doit être la fourniture de services aux personnes humaines, quel que soit leur statut de demandeur d'asile, réfugié ou migrant. Et, troisièmement, l'intégration doit commencer le plus tôt possible » a-t-elle souligné. «Les gouvernements et les parlements régionaux ont un rôle particulièrement important à jouer ici», a-t-elle ajouté, en invitant les membres de la CALRE à assurer la liaison avec les membres du Congrès qui sont issus de leurs parlements respectifs et qui constituent ainsi des liens naturels entre les deux organisations.
Discours (anglais)

La Présidente du Congrès à la Conférence permanente des villes et municipalités de Serbie : « La décentralisation est un processus collaboratif »

[25/11/2016 11:00:00] S’adressant à la 44e assemblée générale de la Conférence permanente des villes et municipalités de Serbie, le 24 novembre, Gudrun Mosler-Törnström, Présidente du Congrès, a souligné l’importance des réformes sur la décentralisation engagées en Serbie. « Le Congrès apporte son soutien à ce processus dans tous les Etats membres et ma participation à cette réunion aujourd’hui est révélatrice de l’attention que nous accordons aux travaux des associations nationales de collectivités locales et régionales », a-t-elle déclaré, louant la force et l’efficacité de la Conférence permanente des villes et municipalités de Serbie. Lors d’une réunion bilatérale, la ministre de l’Administration publique et de l’Autonomie locale, Ana Brnabić, a confirmé que la décentralisation devait être menée à bien en étroite coopération avec la conférence permanente. Mme Mosler-Törnström a présenté les dialogues de suivi et de post-suivi du Congrès comme étant « des instruments très utiles que les autorités centrales devraient utiliser dans leurs initiatives en vue de développer l’autonomie locale et de promouvoir le renforcement des capacités des collectivités locales ». Le Congrès organisera une mission régulière de suivi fin février 2017. La ministre Brnabić a également invité la Présidente à effectuer une visite officielle dans le pays en janvier 2017.

Les jeunes leaders ukrainiens promeuvent la démocratie locale

[24/11/2016 17:00:00] Du 22 au 24 novembre à Lviv (Ukraine), 19 jeunes dirigeants locaux, représentants d'organisations non gouvernementales, de médias et de gouvernements locaux ont partagé leurs perceptions de la démocratie locale et du leadership, au regard des processus de réforme actuellement en cours en Ukraine. Ils ont développé des idées à mettre en œuvre dans leurs communautés de Chernivtsi, Ivano-Frankivsk, Lviv et Zakarpattya, répondants aux défis liés à la participation des citoyens dans les processus décisionnels, ainsi qu'à la responsabilité et la transparence des autorités locales. « Participer à ce séminaire est une expérience précieuse et inoubliable. Les participants ukrainiens ont un réel désir de découvrir de nouvelles méthodes afin de contribuer activement au changement dans leur communauté. Je crois fermement que ce type de séminaires aura un impact durable - non seulement sur les participants, mais également sur la société ukrainienne » a partagé Eva Černigoj (Slovénie, GILD), jeune élue, durant la conclusion du séminaire. Cet événement était organisé par le Congrès dans le cadre du projet «Promouvoir la démocratie locale en Ukraine», qui fait partie du Plan d'action du Conseil de l'Europe pour l'Ukraine 2015-2017.
Plus d'informations

Engagement des maires albanais en faveur du changement

[25/11/2016 16:30:00] Dans le cadre d’un atelier sur le thème « Les maires, acteurs du changement », organisé par le Congrès, du 22 au 23 novembre 2016 à Durrës (Albanie), des maires albanais ont partagé leur expérience avec leurs homologues d’autres pays. Les maires albanais ont constaté que, partout en Europe, les dynamiques de changement se heurtent à des obstacles similaires. Mme Miranda Rira (Albanie, SOC), a souligné que les citoyens attendent de leur maire qu’il soit moteur de changement. Les 15 participants ont tous approuvé le point de vue de Mme Majlinda Bufi (Albanie, SOC), membre du Congrès également, selon lequel le dialogue avec les citoyens est une condition indispensable à l’amélioration de la gouvernance locale. « Allez à la rencontre des habitants de votre commune au lieu de discuter seulement avec vos collaborateurs », a recommandé Mme Lelia Hunziker (Suisse, SOC), tandis que Mme Mary-Hanna Hourigan (Irlande, PPE) a encouragé les participants à écouter les gens et à ne jamais renoncer. « Si vous croyez en quelque chose, vous devez continuer à vous battre. L’essentiel, c’est de persévérer », a-t-elle ajouté. Parmi les principaux sujets examinés figuraient aussi les dilemmes éthiques en matière de prise de décisions et l’importance de la participation des citoyens.
Plus d'informations

Giuseppe Boschini : « Tous les niveaux de gouvernance doivent collaborer pour répondre à la crise des réfugiés »

[25/11/2016 14:30:00] « Les collectivités locales et régionales doivent répondre aux besoins des réfugiés avec un soutien souvent limités de la part de leur gouvernement national et au niveau européen » a déclaré Giuseppe Boschini (Italie, SOC), membre du Congrès, lors du Forum de Lisbonne 2016 (24 au 25 novembre) axé sur le thème Migration et droits humains : comment structurer une réponse collective efficace ? « Nos collectivités locales ont besoin de cadres juridiques et financiers clairement définis, tout comme nos gouvernements nationaux ont besoin du soutien et de la solidarité européenne, pour répondre à cette crise » a ajouté M. Boschini. Il est revenu sur l’approche prônée par le Congrès et basée sur le respect de la dignité humaine de tous les migrants, la construction de sociétés inclusives et la coopération entre tous les niveaux de gouvernance. Giuseppe Boschini a rappelé que les collectivités locales et régionales ont un rôle fédérateur à jouer dans cette reformulation de la réponse apportée à la crise migratoire. « Les gouvernements nationaux doivent également jouer un rôle important d’assistance aux collectivités territoriales, en clarifiant notamment le cadre légal pour faciliter leur action » a-t-il conclu.
Discours de Giuseppe Boschini
Programme - Forum de Lisbonne 2016

Appel à proposition d’initiatives sur la transparence, la responsabilité et l’intégrité au niveau local

[10/11/2016 17:00:00] Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux a pour mission de promouvoir la démocratie locale ainsi qu’une culture de la prise de décision éthique et inclusive, dans le cadre du programme thématique « Renforcement des cadres institutionnels pour la gouvernance locale » dans les pays du Partenariat oriental. Dans ce contexte, le Congrès lance un appel à propositions pour les maires impliqués dans les activités « les maires, moteurs du changement » en Arménie, en Géorgie, en République de Moldova et en Ukraine. Les initiatives locales choisies encourageront la transparence, la responsabilité et l’intégrité des pouvoirs locaux. La date limite de soumission des projets est le 7 décembre 2016.
Appel à propositions (EN)
Annexe I: Formulaire de participation (EN)
Annexe II: Budget prévisionnel (EN)
Annexe III: Modèle de convention de subvention (EN)
Site web PCF

  Toute l'actualité   Abonnez-vous au flux RSS RSS
Toute l'actualité Recherche sur l'actualité
Smartphone Application RSS Twitter Flickr YouTube
Sessions 2016 et 2017






L'agenda en bref


2 Décembre - VIII Forum des Jeunes de l'ARFE / Belgrade, SERBIE

Calendrier des événements

Calendrier des élections locales et régionales

2015
2016
2017

Organiser des activités interculturelles et interreligieuses - Dossier

Organiser des activités interculturelles et interreligieuses

Organiser des activités interculturelles et interreligieuses
Drapeau européenActivités de coopération
Dossier
Drapeau européenActivités jeunesse
Dossier
Drapeau européenFocus sur l'Ukraine
Dossier
CLIP VIDEO - Le Congrès en bref YouTube


Drapeau européenDialogue politique avec les gouvernements
Dossier
Présidence chypriote du Comité des Ministres
Dossier