Les obstacles auxquels les Etats membres peuvent être confrontés dans la mise en oeuvre de la Convention ou d’autres instruments de protection des droits de l’homme du Conseil de l’Europe, ou dans les mesures prises pour assurer que les décisions de la Cour sont exécutées complètement et rapidement, peuvent être de nature financière ou structurelle ou encore découler de la nécessité de renforcer des capacités ou de mettre en place une assistance technique.

Parmi les activités approuvées par l'Assemblée du HRTF figurent les suivantes :

  • mise en place de normes et procédures effectives pour une meilleure exécution des décisions de justice internes ;
  • offre aux magistrats et avocats d'une formation de qualité au droit de la Convention et contribution à la diffusion de la jurisprudence de la Cour et à son accessibilité effective pour les professionnels du droit ;
  • offre d'aide aux barreaux, avocats spécialisés dans les droits de l'homme et consultations juridiques pour fournir toutes les informations nécessaires aux requérants potentiels auprès de la Cour européenne des droits de l'homme ;
  • commande de traductions de la jurisprudence clé de la Cour européenne des droits de l'homme dans les langues pertinentes et diffusion de cette jurisprudence aux professionnels du droit;
  • offre d'un soutien pour l'exécution des arrêts de la Cour européenne des droits de l'homme dans le domaine de la liberté d'expression et des médias en sensibilisant davantage les juges et les procureurs à la jurisprudence de la Cour;
  • offre d'un soutien aux Mécanismes nationaux de prévention (MNP) nouvellement mis en place pour la prise de mesures effectives de prévention des mauvais traitements et de la torture dans tous les lieux dans lesquels les personnes sont ou peuvent être privées de liberté.

Par ces activités, le HRTF vise essentiellement à renforcer la pérennité de la Cour en concourant à l'exécution pleine et entière, dans les délais impartis, de ses arrêts et, ce faisant, à l'allègement de son importante charge de travail par la réduction du nombre d'affaires dont elle est saisie.