Le Programme Sud est une initiative commune à l’Union européenne et au Conseil de l’Europe qui vise à soutenir et consolider les réformes démocratiques dans le sud de la Méditerranée conformément à la demande des pays de la région couverts par le nouvel instrument européen de voisinage (IEV) et la Politique du Conseil du Conseil de l’Europe à l’égard des régions voisines, c’est-à-dire l’Algérie, l’Egypte, Israël, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la Palestine* et la Tunisie. Au cours des trois éditions du Programme Sud, le Conseil de l’Europe et l’Union européenne ont œuvré en étroite collaboration avec les bénéficiaires de la région sud-méditerranéenne pour la promotion de la gouvernance démocratique et des droits de l’homme, en ligne avec les programmes nationaux de réformes.

Sa première édition « Renforcer la réforme démocratique dans les pays du sud de la Méditerranée (Programme Sud I) » a été lancée en 2012 pour une période de trois ans (2012-2014). Le programme s’est avéré être un outil efficace pour accompagner et consolider les réformes entreprises par les partenaires de la région et renforcer la coopération régionale dans les domaines des droits de l'homme, de l'État de droit et de la démocratie. Initialement déployé au Maroc, en Tunisie et en Jordanie, le programme a connu une augmentation significative des demandes d’assistance et de coopération d'autres pays partenaires du Sud de la Méditerranée dans les domaines d'expertise du Conseil de l'Europe.

La deuxième édition «Vers une gouvernance démocratique renforcée dans le sud de la Méditerranée (Programme Sud II) » a couvert la période 2015-2017 et a permis d’approfondir la coopération entre les deux rives de la Méditerranée. Son objectif principal a été la création d’un espace juridique commun entre le sud de la Méditerranée et l’Europe, ainsi que le soutien au développement de la gouvernance démocratique, de cadres juridiques efficaces et des capacités institutionnelles, conformément aux standards européens et internationaux. Le programme a aussi favorisé la coopération régionale en matière de droits de l’homme, d’Etat de droit et de démocratie au travers d’échanges de bonnes pratiques et d’expériences dans le cadre des différents réseaux pertinent du Conseil de l’Europe.

Se basant sur les accomplissements des deux premières éditions du programme, le Programme Sud III « Assurer la durabilité de la gouvernance démocratique et des droits de l’homme dans le sud de la Méditerranée (2018-2020) » est actuellement mis en œuvre et vise à assurer la durabilité des résultats acquis précédemment, tout en maintenant au centre de ses priorités la lutte contre toutes les formes de violences à l’égard des femmes.

* Cette dénomination ne saurait être interprétée comme une reconnaissance d’un État de Palestine et est sans préjudice de la position de chaque État membre du Conseil de l’Europe sur cette question.

Liens utiles Liens utiles