Le Conseil de l'Europe coopère depuis la fin des années 90 avec les pays d'Asie centrale, notamment le Kazakhstan et la République kirghize. Cette coopération a été renforcée dans le cadre de la mise en œuvre de la politique de voisinage établie par le Conseil de l'Europe en 2011. La politique du Conseil de l'Europe à l’égard des régions voisines, qui est axée sur la demande et propre à chaque pays, vise à promouvoir le dialogue et la coopération avec les pays et régions situés à proximité de l'Europe qui ont exprimé leur volonté d’œuvrer avec le Conseil de l'Europe sur la base des valeurs communes que sont les droits de l'homme, la démocratie et l'État de droit. Le partenariat avec l'Union européenne est très apprécié dans cette région. Les activités régionales sont complétées par des actions bilatérales.

Activités régionales

Le programme conjoint Union européenne/Conseil de l'Europe intitulé «Programme 2020-2023 pour l'État de droit en Asie centrale» a été signé et officiellement lancé le 28 novembre 2019 à Noursoultan au Kazakhstan. Le programme couvrira les cinq pays de la région – Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan, Tadjikistan et Turkménistan – et sera conforme à la politique du Conseil de l'Europe à l’égard des régions voisines.

Un autre programme conjoint Union européenne/Conseil de l'Europe intitulé «Appui aux réformes de la législation et de la pratique électorales et des instruments et mécanismes régionaux en matière de droits de l'homme dans les pays d'Amérique latine, d'Asie centrale et en Mongolie» est également en cours de mise en œuvre. Dans le cadre de ce programme, les pays d'Asie centrale bénéficient d'un soutien en matière électorale.

Activités bilatérales

Actuellement, aucun programme bilatéral n'est mis en œuvre. Un nouveau programme conjoint Union européenne/Conseil de l'Europe en faveur de l'ensemble de la région de l’Asie centrale comprendra des actions par pays dans le cadre général de l'approche régionale.