Le CdE coopère avec les pays d'Asie Centrale, en particulier, le Kazakhstan et la République kirghize. Le partenariat avec l'Union Européenne est extrêmement précieux dans cette région. On peut distinguer les activités de coopération au niveau régional des activités bilatérales.

Activités régionales

Le CdE met en œuvre plusieurs projets en Asie Centrale. Au niveau régional il s'agit d'un programme conjoint avec l'UE mené par la Commission de Venise « Soutien à la justice constitutionnelle, à l'accès à la justice et réforme électorale dans les pays de l'Asie centrale » qui est également cofinancé par la Finlande. Le projet couvre la période de mars 2013 à août2015 et son budget est de 525 000 euros. Ce projet régional permet également de mettre en œuvre des initiatives bilatérales en fonction de la demande des autorités. Il s'inscrit dans la continuité du programme conjoint UE/CdE « L'initiative de l'UE sur l'Etat de droit en Asie centrale» mis en œuvre par le CdE entre 2009 et 2011.

Activités bilatérales

Les activités bilatérales menées au Kazakhstan et en République kirghize devraient se développer davantage à l'avenir. Au Kazakhstan le CdE a achevé la mise en œuvre du programme conjoint avec l'UE « Soutien des politiques d'éducation dans le domaine de la citoyenneté démocratique et des droits de l'homme » en 2014. Il avait pour but d'accompagner le pays dans ses efforts de réforme en matière d'éducation à la démocratie et aux droits de l'homme suite à la ratification du pays à la Convention Culturelle européenne. Son budget s'est élevé à 355 000 euros et a couvert la période de février 2013 à juillet 2014.

Le Conseil de l’Europe a commencé la mise en œuvre d’un nouveau programme conjoint UE/CdE «Soutien aux autorités kazakhes dans l’amélioration de la qualité et de l’efficacité du système judiciaire kazakh». Ce projet a pour but de rapprocher le Kazakhstan des standards européens en particulier dans le domaine de la justice pénale. Le budget du projet s’élève à approximativement 1, 67 million euros et couvre une période de trois ans (juillet 2014-juillet 2017).

La République kirghize bénéficie d’un projet conjoint entre l'UE et le CdE «Soutien aux autorités kirghizes dans l'amélioration de la qualité et de l'efficacité du système de la justice constitutionnelle kirghize». Ce projet d'un montant de 500 000 euros couvre la période novembre 2013-avril 2015. Il s'inscrit pleinement dans la continuité d'un précédent projet conjoint avec l'UE « Assistance aux autorités dans la réforme législative du Kirghizistan suite au référendum constitutionnel du 27 juin 2010 ».