Les « Priorités de coopération de voisinage avec le Kazakhstan pour 2014‑2015 : activités de coopération relatives aux conventions du Conseil de l'Europe (CdE) en matière pénale » ont été adoptées par le Comité des Ministres en décembre 2013. Elles ont été élaborées en étroite coopération avec les autorités kazakhes sous forme de cadre de coopération stratégique en matière pénale pour rapprocher les cadres et les pratiques législatifs et réglementaires du pays des normes européennes. La mise en œuvre des priorités de coopération de voisinage a commencé au deuxième semestre 2014 à travers un programme conjoint Union européenne (UE)/CdE (« Soutien aux autorités kazakhes dans l’amélioration de la qualité et de l’efficacité du système judiciaire kazakh »).

L’intervention du CdE au Kazakhstan repose sur la demande et bien que le document stratégique sur la coopération se limite au domaine de la justice pénale, elle couvre également d’autres domaines comme l’éducation aux droits de l’homme et à la citoyenneté démocratique (par l’intermédiaire du programme conjoint UE/CdE propre au pays « Soutien aux politiques pédagogiques d’éducation à la citoyenneté démocratique et aux droits de l’homme du Kazakhstan »), la justice constitutionnelle, l’accès à la justice et la réforme électorale (par l’intermédiaire d’un programme régional conjoint UE/CdE intitulé « Favoriser la justice constitutionnelle, l’accès à la justice et la réforme électorale dans les pays d’Asie centrale »).