Jeunesse - Les jeunes construisent l'Europe



Programme du secteur de la jeunesse pour 2012-2013 (version provisoire)

«Développer la coopération européenne en matière de jeunesse par la politique de jeunesse, le travail de jeunesse et l'éducation/l'apprentissage non formel»

Ce document présente une version provisoire du programme du secteur de la jeunesse du Conseil de l’Europe pour la période 2012-2013.

Projet n° 1:
«Droits de l'homme et démocratie: la politique de jeunesse et le travail de jeunesse au service de la promotion des valeurs fondamentales du Conseil de l'Europe»

Projet n° 2:
«Vivre ensemble dans des sociétés plurielles : la politique de jeunesse et le travail de jeunesse au service de la promotion du dialogue interculturel»

Projet n° 3:
«L’inclusion sociale des jeunes»

Projet n° 4:
«Politiques et instruments en faveur des jeunes et des enfants»

Lors de sa réunion en janvier 2011, le Bureau du Conseil mixte pour la jeunesse a fixé les priorités à suivre en 2012 pour chaque projet. Ces priorités seront validées par le Conseil mixte en mars 2011, mais les ONG de jeunesse souhaitant bénéficier d'une aide financière pour des activités planifiées en 2012 (subventions du Fonds Européen pour la Jeunesse et sessions d’étude en coopération avec les Centres Européens de la Jeunesse) devraient déjà en tenir compte.

Plus d’information sur les programme et activités du secteur jeunesse du Conseil de l’Europe

Projet n° 1: «Droits de l'homme et démocratie: la politique de jeunesse et le travail de jeunesse au service de la promotion des valeurs fondamentales du Conseil de l'Europe»

  • 1.1 Continuer de développer et de diffuser les outils et les ressources actuels sur l’éducation aux droits de l’homme pour les enfants et les jeunes1, en vue de soutenir le rôle du travail de jeunesse et des ONG de jeunesse dans ce domaine et de faire progresser la Charte du Conseil de l’Europe sur l’éducation à la citoyenneté démocratique et l’éducation aux droits de l’homme.
  • 1.2 Promouvoir la participation des enfants et des jeunes aux niveaux local, régional et national, sur la base des normes et valeurs du Conseil de l’Europe en la matière.
  • 1.3 Consolider et soutenir le développement et le rôle des organisations de jeunesse non gouvernementales dans tous les Etats signataires de la Convention culturelle européenne.
  • 1.4 Développer des approches et des méthodes pour la politique et le travail de jeunesse en vue de combattre la discrimination et la violence fondées sur le genre.

Projet n° 2: «Vivre ensemble dans des sociétés plurielles: la politique de jeunesse et le travail de jeunesse au service de la promotion du dialogue interculturel»

  • 2.1 Développer des outils et des ressources en vue de soutenir le travail de jeunesse interculturel dans les environnements multiculturels, en associant en particulier les jeunes migrants, demandeurs d’asile et personnes déplacées.
  • 2.2 Soutenir le travail de jeunesse pour la lutte contre la discrimination, le racisme, la xénophobie, les discours de haine et les crimes de haine.
  • 2.3 Soutenir le travail de jeunesse pour la consolidation de la paix et pour la prévention et la transformation des conflits, ainsi que le développement du réseau des Jeunes Ambassadeurs pour la paix.
  • 2.4 Soutenir le rôle du travail de jeunesse et des ONG de jeunesse pour faire face aux situations d’exclusion et de discrimination à l’encontre des jeunes Roms.

Projet n° 3: «L'inclusion sociale des jeunes»

  • 3.1 Soutenir le rôle du travail de jeunesse et des ONG de jeunesse pour faire face à l’exclusion et la marginalisation des jeunes et promouvoir l’accès des jeunes à leurs droits.
  • 3.2 Promouvoir l’accès des jeunes de quartiers défavorisés aux droits sociaux, notamment par le biais du travail de jeunesse au niveau local.
  • 3.3 Accorder une place centrale à la participation des jeunes handicapés aux activités européennes de jeunesse.

Projet n° 4: «Politiques et instruments en faveur des jeunes et des enfants»2

  • 4.1 Appuyer le développement des politiques de la jeunesse et de l’enfance au niveau national, notamment par des analyses des politiques de jeunesse et des missions de conseil.
  • 4.2 Renforcer la contribution de la politique de jeunesse à l’accès des jeunes au marché de l’emploi, par le biais notamment de la reconnaissance des compétences et des savoir-faire acquis dans l’éducation non formelle et le travail de jeunesse.
  • 4.3 Promouvoir l’innovation et la qualité de l’éducation non formelle dans la politique et le travail de jeunesse.
  • 4.4 Promouvoir la qualité de l’information et des conseils destinés aux jeunes.

*****************************
1 La politique de jeunesse du Conseil de l’Europe s’applique aux enfants et aux jeunes de 10/12 ans au moins.
2 Ce projet porte essentiellement sur la coopération intergouvernementale