L’un des principaux objectifs du CEFR : renouveler les contenus des curriculums de langues en définissant des descripteurs positifs (du type « je suis capable de faire … ») adaptés à l’âge, aux intérêts et aux besoins des apprenants.

Les curriculums nationaux de langues étrangères sont généralement axés sur les buts et objectifs et le contenu. Ceux-ci sont décrits de façon très précise dans le CECR, sur une échelle générique pouvant être utilisée dans tout contexte pertinent. Ainsi, pour élaborer des curriculums nationaux, il convient d’interpréter les principes exposés dans le CECR et de les relier aux contextes et besoins locaux.

A cet égard, les Descriptions de niveaux de référence (DNR) peuvent s’avérer utiles en ce qu’elles proposent des spécifications de contenus détaillées aux différents niveaux du CECR pour des langues nationales ou régionales.

Guide pour le développement et la mise en œuvre de curriculums pour une éducation plurilingue et interculturelle

2016. ISBN 978-92-871-8233-3. (version initiale 2010). Jean-Claude Beacco, Michael Byram, Marisa Cavalli, Daniel Coste, Mirjam Egli Cuenat, Francis Goullier, Johanna Panthier.
FR (2016) EN (2016)  IT (2010)  SL (2010)

Ce guide est un développement du Chapitre 8 du CECR « Diversification linguistique et curriculum » : il a pour objectif d’aider à une meilleure mise en œuvre des valeurs et principes de l’éducation plurilingue et interculturelle dans l’ensemble des enseignements de langue, que ce soient les langues étrangères, régionales ou minoritaires, les langues classiques ou les langues de scolarisation.

L’éducation plurilingue et interculturelle répond à la nécessité et aux exigences d’une éducation de qualité : acquisition de compétences, de connaissances, de dispositions et d’attitudes ; diversité d’expériences d’apprentissage ; constructions culturelles identitaires individuelles et collectives. Il s’agit tout à la fois d’augmenter l’efficacité des dispositifs d’enseignement et d’améliorer la contribution des enseignements à la réussite des populations scolaires les plus vulnérables ainsi qu’à la cohésion sociale.

Ce Guide s’adresse à tous les acteurs de l’enseignement des langues étrangères ou de la langue de scolarisation, et en premier lieu aux personnes ayant des responsabilités en matière de curriculum, que ce soit au niveau national, régional ou local, ou encore à l’intérieur des établissements.

La structure du texte en trois parties vise à fournir au lecteur une vision d’ensemble des composantes d’une éducation plurilingue et interculturelle, des modalités possibles de leur mise en œuvre et des conditions de leur inscription dans les curriculums (chapitre 1).

Les autres chapitres développent deux aspects fondamentaux évoqués dans cette première partie : les étapes de l’élaboration et les contenus d’un curriculum au service de l’éducation plurilingue et interculturelle (chapitre 2) ; la répartition des contenus et objectifs dans le cursus de formation à l’aide de scénarios curriculaires (chapitre 3). Cinq annexes complètent ce texte sur des points particuliers.

La nouvelle version de l’ouvrage publiée en 2016 a bénéficié de réaménagements, en particulier pour les annexes et le chapitre 2 qui a été développé de manière à rendre encore plus perceptible et plus concret ce que peut être une éducation plurilingue et interculturelle inscrite dans les faits, c’est-à-dire dans les programmes et dans la pratique de l’enseignement.

On ne trouvera pas dans cet ouvrage de descriptions d’activités à utiliser immédiatement en classe mais il comprend assez d’indications stratégiques pour permettre d’en concevoir certaines et favoriser ainsi l’éclosion de l’éducation plurilingue et interculturelle dans les systèmes éducatifs, car elle est indispensable à la cohésion sociale des sociétés européennes d’aujourd’hui.