Retour

Participation des jeunes à la démocratie locale : les délégués jeunes présentent leurs projets au Congrès

35th Session Strasbourg, France 15 November 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Participation des jeunes à la démocratie locale : les délégués jeunes présentent leurs projets au Congrès

La participation des jeunes à la démocratie locale est essentielle pour l’évolution de la démocratie locale européenne. Le Congrès a invité ses délégués jeunes à présenter les projets qu’ils ont menés en 2018, mais aussi leurs observations et recommandations. Au-delà de l’impact direct sur plus de 5000 européens, ces 42 projets ont permis de dégager une série de préoccupations communes : l’accès des jeunes à l’information et aux institutions, le dialogue interculturel, le financement des initiatives et les mécanismes concrets d’intégration des jeunes dans le travail des élus locaux.

Comment atteindre et motiver les jeunes à s’engager dans leurs collectivités locales ? C’est la question à laquelle les projets des délégués jeunes ont voulu apporter une réponse concrète.

En Irlande, Rhona CONWAY-KENNY a par exemple créé un blog où les conseillers locaux ont répondu à des questions en rapport direct avec la vie des jeunes. En Pologne, Bartłomiej SORDYL a organisé des rencontres avec des lycéens portant sur diverses opportunités institutionnelles permettant de créer, défendre et réaliser des actions en lien avec la démocratie et les Droits de l’homme. Citant plusieurs initiatives qui ont concentré leurs efforts sur l’accès à l’information, la déléguée jeune suédoise Elsa HÖÖK a souligné l’importance du message que le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux adresse aux jeunes européens : “Ces documents doivent être plus compréhensibles et accessibles, notamment à travers la recherche de nouveaux formats audio-visuels.”

Partant du constat que l’implication des jeunes dans l’exercice de la démocratie locale est encore très insuffisante, la déléguée jeune estonienne Eva LENNUK a encouragé les délégations à multiplier les initiatives dans chaque pays. Ces initiatives devraient, d’après elle, être considéré au moins à trois niveaux différents : la création d’un sentiment de bien-être ensemble, l’accès à une information concrète et non ambiguë et enfin, la prise au sérieux des initiatives des jeunes par les élus. Avec des organisations de jeunes en Ukraine, Lituanie et Lettonie, elle a réalisé le projet « Epidémie de bonheur » dont l’objectif principal est de faire connaître aux jeunes quelques instruments et opportunités immédiates qui pourraient les aider à ressentir le caractère positif de l’appartenance une communauté. Dans ce contexte, elle a également cité le projet de Larissa KENNEDY (Grande Bretagne) : plusieurs ateliers de prise de conscience des enjeux de la vie collective locale.

Enfin, la déléguée jeune slovène Pascale Emily JURENEC a insisté sur l’importance de l’éducation civique pour faire connaître aux jeunes leurs droits, défendus par le Conseil de l’Europe, mais aussi leurs responsabilités de citoyens. C’est également au niveau des jeunes citoyens que le dialogue interculturel s’avère, d’après elle, essentiel dans le contexte de la crise migratoire actuelle. D’où une série de projets visant l’intégration des jeunes migrants : « MyBuddy » de Weihua WANG (Allemagne) dont l’objectif était de créer des binômes amicaux entre adolescents allemands et réfugiés ; des séminaires sur le concept du dialogue interculturel, organisés par Assya PANDZHAROVA (Bulgarie) ; le projet “Les Ulysses d’une jeunesse européenne multiculturelle” (Deedeni DEVOS, Belgique) etc.

Applaudis chaleureusement par toute l’assemblée du Congrès, les délégués jeunes ont aussi reçu le soutien résolu d’un certain nombre de ses membres qui ont insisté sur la nécessité de faire davantage participer les jeunes dans le travail des délégations nationales, mais aussi de leur donner plus souvent “un coup de main” concret pour financer et réaliser leurs projets. En réponse, la déléguée jeune estonienne Eva LENNUK a appelé le Congrès à franchir le pas et à inviter les délégués jeunes non seulement en tant qu’observateurs, mais aussi en tant que contributeurs politiques au niveau local et régional.

 

** 35e Session du Congrès **

Dossier de la 35e Session - Agenda - Vidéos et photos - Médiabox