Retour

Tunisie : les communes évaluent le processus de décentralisation

Partenariat Sud-Med Tunisie 26 mai 2021
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Tunisie : les communes évaluent le processus de décentralisation

La Fédération Nationale des Communes Tunisiennes (FNCT) a présenté le 26 mai 2021 son rapport sur « La décentralisation vue par les communes ». Ce rapport est le fruit d’une consultation nationale des communes tunisiennes organisée avec le soutien du projet « Promouvoir la gouvernance locale en Tunisie » du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe entre novembre 2020 et février 2021.

320 communes tunisiennes sur un total de 350 ont participé à cette consultation portant sur six axes prioritaires : le statut des élu·e·s municipaux, la stabilité des conseils municipaux, les relations entre les élu·e·s et l’administration municipale, les relations entre les municipalités, l’administration déconcentrée et les établissements et entreprises publics, le régime financier des communes et la démocratie participative et gouvernance ouverte.

Le rapport sera transmis aux autorités nationales comme base du dialogue sur la poursuite de la décentralisation.

« Cette consultation intervient trois ans après la tenue des premières élections municipales démocratiques, en vue de fournir un diagnostic exhaustif de la réalité des communes, et de présenter les recommandations pour faire avancer le processus de décentralisation », a déclaré Adnen Bouassida, Président de la FNCT et de la délégation tunisienne au Congrès, en présentant le rapport lors d’une conférence de presse.

La Tunisie a le statut du de Partenaire pour la démocratie locale du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe. Ce projet fait partie du programme de Partenariat Sud-Med adopté par le Congrès en 2017 dont la finalité est d’accompagner les réformes territoriales en cours et de renforcer la gouvernance décentralisée dans les pays voisins bénéficiaires. Il contribue à la réalisation des volets local et régional de la politique du Conseil de l’Europe à l’égard des régions voisines, en particulier des Partenariats de voisinage avec le Maroc et avec la Tunisie (2018-2021). Les activités organisées dans ce cadre bénéficient du soutien financier du Liechtenstein, de la Norvège et de l’Espagne.

 


suivez-nous suivez-nous