Retour

Diversité régionale : « Reconstruire l’Europe à partir des régions »

33e session Strasbourg, France 19 octobre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Diversité régionale : « Reconstruire l’Europe à partir des régions »

Partenaires de longue date du Congrès pour la promotion de la coopération et de la démocratie régionales, les organisations et associations européennes régionales peuvent contribuer à rapprocher les citoyens d’une Europe souvent perçue comme trop lointaine.  C’est ce qu’a montré, jeudi 19 octobre, un débat organisé par la Chambre des Régions sur le rôle de ces structures. Les régions européennes mènent des activités concrètes et pragmatiques pour répondre aux besoins quotidiens des citoyens, a déclaré le président de l’Association européenne des Régions (ARE), Magnus BERNTSSON, mais elles doivent « mieux leur expliquer l’Europe ». Cette mission de « rapprochement » entre les citoyens et l’Europe incombe aussi aux associations européennes de régions, lesquelles permettent en outre de construire des passerelles entre les créateurs de projets et les investisseurs. Stefan August LÜTGENAU, directeur de Foster Europe, Fondation pour des régions européennes plus fortes, a plaidé pour des régions plus fortes et plus démocratiques, capables de promouvoir à la fois l’union et la diversité. La coopération interrégionale est une « alternative à la sclérose de l’Europe », a-t-il ajouté. De nombreux membres de la Chambre des Régions sont intervenus lors du débat qui a suivi. La Présidente de la Chambre des régions, Gunn Marit HELGESEN (Norvège, PPE/CCE) a conclu en rappelant que les membres de la Chambre sont aussi les ambassadeurs des régions. « Une Europe forte passe par des instances locales et régionales fortes et impliquées » a-t-elle ajouté.

Papier d'angle

Interview Mediabox avec Magnus BERNTSSON

Vidéo du débat

Dossier 33ème Session