Retour

Leendert VERBEEK: "La Charte européenne peut servir de source d'inspiration pour l'autonomie locale au Maroc"

Sud-med Rabat, Maroc 28 novembre 2017
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Leendert VERBEEK:

«La Charte européenne de l'autonomie locale, ratifiée aujourd'hui par l'ensemble des 47 Etats membres du Conseil de l'Europe, a force contraignante en tant que traité et constitue un outil de référence majeur pour la démocratie locale», a souligné Leendert VERBEEK (Pays-Bas, SOC), Président de la Commission de suivi du Congrès, s'adressant aux participants au Colloque parlementaire qui s'est tenu à Rabat, le 28 novembre 2017.

M. VERBEEK a présenté les principes clés de la Charte qui «consacre l'autonomie locale en tant que droit des élus locaux - leur droit de gérer une partie substantielle des affaires publiques par leurs propres moyens». Il a également souligné l'importance de la participation citoyenne au niveau local détaillée dans le Protocole additionnel à la Charte, ainsi que du Cadre du Conseil de l'Europe pour la démocratie régionale qui définit les principes de l'établissement des structures régionales, de leur fonctionnement et de leurs relations avec les autorités centrales.

"La Charte a inspiré des instruments similaires au-delà de l'Europe - tels que les lignes directrices pour la décentralisation dans le monde entier, adoptées par ONU-Habitat. Et bien sûr, la Charte africaine sur les principes et les valeurs de la décentralisation, de la gouvernance locale et du développement local, adoptée en juin 2014 par l'Union africaine », a-t-il expliqué.

"À cet égard, je voudrais vous féliciter pour la réintégration du Maroc au sein de l'Union africaine en janvier de cette année. Alors que votre pays, en tant qu'État non européen, ne peut devenir partie à la Charte européenne de l'autonomie locale, la mise en œuvre de la Charte africaine est désormais à votre portée et la Charte européenne peut toujours servir de source d'inspiration", a déclaré le Président de la Commission de suivi.

Le Colloque parlementaire de Rabat s’inscrit dans le cadre du programme de coopération du Congrès avec le Maroc visant à soutenir et à renforcer les réformes actuelles du pays en matière de gouvernance locale et régionale.

Cet événement a réuni des membres de la Chambre des Représentants et de la Chambre des Conseillers du Parlement du Maroc, des membres du Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, des représentants du gouvernement, des associations marocaines d’élus territoriaux ainsi que des experts marocains et européens.