Retour

Le Congrès du Conseil de l’Europe condamne la guerre contre l’Ukraine et demande à la Fédération de Russie de respecter ses obligations en vertu du droit international, y compris humanitaire

42e Session Strasbourg, France 22 mars 2022
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
Le Congrès du Conseil de l’Europe condamne la guerre contre l’Ukraine et demande à la Fédération de Russie de respecter ses obligations en vertu du droit international, y compris humanitaire

Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe a adopté à l'unanimité, le 22 mars 2022, une Déclaration condamnant fermement la guerre de la Fédération de Russie contre l’Ukraine.

Le débat a été précédé par un échange, à distance, avec le Ministre du développement des communautés et des territoires, Oleksiy Chernyshov, qui a appelé à renforcer la pression contre la Fédération de Russie, y compris en luttant contre la désinformation sur la réalité du conflit. Le Ministre a encouragé les membres du Congrès à établir des partenariats directs avec les autorités locales ukrainiennes tout en exprimant sa conviction que la volonté des municipalités de bâtir une Europe démocratique peut contribuer à mettre un terme à la guerre en Ukraine. Un appel appuyé par le Maire de Kyiv, Vitali Klitschko, et le Maire de Mykolaiv, Oleksandr Senkevych, qui se sont également adressés aux membres du Congrès et qui ont unanimement exprimé l’urgence de défendre l’Ukraine, mais également les valeurs démocratiques de l’Europe.

Déplorant les pertes en vies humaines et les destructions causées par l'agression russe, qui a entraîné un nombre sans précédent de réfugiés et de personnes déplacées sur le continent européen, le Congrès appelle la Fédération de Russie à cesser immédiatement et sans condition sa guerre en Ukraine et à assurer des couloirs humanitaires pour l'évacuation en toute sécurité des civils. Il exprime « son soutien à l'Ukraine et sa solidarité avec son peuple qui fait preuve d'une fermeté et d'un courage admirable dans la défense de son pays ».

Le Congrès demande instamment à la Fédération de Russie de respecter ses obligations en vertu du droit international et du droit international humanitaire. Il condamne également l'annexion illégale de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol et la reconnaissance par la Fédération de Russie des oblasts ukrainiens de Donetsk et de Louhansk en tant qu'entités indépendantes, tout en rappelant son attachement indéfectible à l'indépendance, à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues.

« La guerre de la Fédération de Russie contre l'Ukraine constitue une attaque contre les principes et les valeurs de la démocratie, des droits de l'homme et de l'État de droit que le Conseil de l'Europe représente, promeut et défend, » a déploré Leendert Verbeek (Pays-Bas, SOC/V/DP), rapporteur du Congrès. Il a salué le rôle clé des autorités locales et régionales en Ukraine et dans les pays accueillant les réfugiés pour faire face aux conséquences humanitaires désastreuses auxquelles les citoyens sont confrontés du fait de l'agression russe. « A travers cette Déclaration, nous montrons à l'agresseur que nous sommes unis et que ses actions sont condamnées à juste titre par la communauté internationale. Nous montrons aux citoyens ukrainiens, à nos amis, collègues et pairs ukrainiens - les maires et gouverneurs régionaux - que nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour les soutenir, » a-t-il conclu.

********

42e Session 

Ordre du jour - Dossier webMultimédia (Retransmission en direct, interviews, vidéos et photos)


suivez-nous suivez-nous